AIP Côte d’Ivoire/ « Assohou Bâtiment et Industrie » vainqueur des opens de natation du Leboutou APS THIÈS : LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL PRÉPARE UN ’’DEUXIÈME ASSAUT’’ CONTRE LE COVID-19 (VICE-PRÉSIDENT) GNA Primary Care Provider Network initiative launched in Hohoe GNA Farmer jailed 20 years for robbery GNA NALAG congratulates Dan Botwe and other ministers-designate GNA Architect launches book in honour of J.J Rawlings GNA Amewu’s expertise will enhance railways development- VDF GNA Bring Rawlings body home – Awadada petitioned AIP Point de la situation de la COVID-19 au 23/01/2021 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Deux journalistes de l’AIP distingués à Ebony 2020

Koubia-Santé : Plusieurs infrastructures sanitaires dotées d’équipements et de médicaments essentiels


  1 Janvier      14        Santé (8678),

   

Conakry, 1er janv. (AGP)- La politique sanitaire de la préfecture de Koubia est marquée par la multiplication des postes de santé dans les différents villages et districts.

Les postes de santé poussent comme des champignons notamment dans les communes rurales. Ils sont réalisés soit par les communautés soit par l’Etat à travers ses partenaires.

Le District sanitaires de Koubia compte 6 Centres de Santé, 43 postes de Santé et 1 Hôpital Préfectoral.

Selon le Directeur Préfectoral de la santé, Docteur Thierno Ibrahima Kourouma, sur les 130 agents de santé que compte son District, 50 sont recrutés, payés et entretenus par les communautés.

La plupart de ces infrastructures sanitaires sont bien équipées notamment les postes de santé de Fissaya dans la Commune rurale de Gadha-woundou, le poste de santé de Palet dans la Commune rurale de Fafaya, le poste de santé de Téliré dans la Commune rurale de Matakaou, de Gobolonhoun dans la Commune rurale de Missira et le centre de santé de Missira sont réalisés par l’ANAFIC en 2020 à hauteur de plus de 400 millions de francs guinéens chacun.

L’hôpital Préfectoral et certains postes de santé sont bien équipés par l’Etat à travers le budget national de développement.

Il est important de signaler que le District sanitaire de Koubia est confronté à un manque criard d’agents de santé. Et la multiplication des infrastructures sanitaires et leurs équipements n’auront aucun avantage pour les populations s’il y a un manque de personnel soignant qualifié.
AGP/1er/01/2021 MAD/CM

Dans la même catégorie