GNA Ministry lauds NGOs for their role in curbing illegal mining in Ghana GNA UN Refugee Chief calls for solidarity in response GNA Stakeholders sensitised on referendum on local governance ABP Le CEG d’Athiémé abrite le lancement départemental de l’examen du baccalauréat dans le Mono ABP Lydie Déré Chabi Nah lance la phase écrite du Bac à Natitingou ABP 1.059 candidats affrontent les épreuves écrites du Bac session de juin 2019 au centre du CEG1-Savè AGP Coupe nationale de Guinée : 9e trophée pour Horoya face au CIK MAP Mali : une mission conjointe ONU-UE attendue à Bamako AGP Guinée-Santé : ‘’ Plus de 300 cas de violences sexuelles enregistrés de janvier à juin 2019 et 90% des victimes ont moins de 10 ans ». Dixit Pr. Hassane Bah AGP Gaoual- : Travaux de traitement des points noirs sur la nationale Gaoual-Boké

Kozah/ concours du festival kiyena :le canton de Koumea sacre meilleur


  1 Août      79        Arts & Cultures (2540), Musique (487),

   

Lomé, 1er août 2017 -(ATOP)- Le groupe de danse folklorique du canton de Kouméa a été sacré le samedi 28 juillet à Kara, meilleur danseur de la catégorie « Essakpa » au terme de la 4ème édition du Festival Kiyéna dans la Kozah (FEKKO).
Organisé par l’association Ma-tradition (AMA-T) avec l’appui du Fonds d’Aide à la Culture (FAC), ce festival a pour objectif d’offrir un cadre d’expression culturelle aux acteurs à la base non seulement pour la promotion des chants et danses traditionnelles mais aussi pour sauvegarder les valeurs du patrimoine musical. Il s’agit aussi de promouvoir, préserver et valoriser le patrimoine culturel du peuple Togolais en général et celui des Kabyè en particulier.
La compétition a regroupé douze groupes de danses traditionnelles de différents cantons de la préfecture de la Kozah notamment Soumdina, Pya, Tchitchao, Yadè, Kpèzindè, Atchangbadè, Awandjélo, Kouméa, Sarakawa, Lassa, Tcharè et Landa. Au finish, le groupe de danse folklorique du canton de Kouméa est déclaré meilleur par les trois membres de jury présidé par M. Bodi Banche Bodélin pour avoir respecté les conditions d’entrée, d’occupation et de sortie sur la scène, d’accoutrement, de style de danse et surtout le respect du temps. Les 2è, 3è prix sont revenus respectivement aux cantons de Landa et Yadè. Ces trois premiers ont bénéficié des enveloppes financières. Les autres cantons participants ont aussi reçu des prix d’encouragement.
Le directeur régional de la Culture de la Kara, Komla Edjidomélé a salué l’initiative de l’association « ma tradition » qui s’inscrit dans la politique culturelle du chef de l’Etat et du gouvernement qui veut faire de la promotion des valeurs du patrimoine culturel un levier du développement.
Pour le promoteur du festival FEKKO, Kanan Maléki, il est nécessaire de sauvegarder et de transmettre le patrimoine culturel togolais aux générations actuelles et futures. Il a souligné que la particularité de cette 4ème édition est le concert assorti d’un défilé de mode mettant en valeur les accoutrements du terroir. Selon lui, la danse Essakpa mise à l’honneur est une danse exécutée après l’initiation des Evala en pays Kabyè. ATOP/ABK/EA

Dans la même catégorie