NAN Minimum wage: Nigerians react to disparity between federal, state workers NAN 29 governorship candidates sign peace accord in Kano AIB Burkina/Putsch 2015 : «Je n’ai jamais été l’envoyé du général Diendéré» (Sergent-chef Roger Koussoubé) AIB Burkina : une association demande la suppression des cotisations APE GNA Nana Bosoma central market turns « Sodom and Gomorrah » GNA Management of Ankobra Beach resort clears Ankobra river bank GNA Vice President Bawumia attends World Economic Forum GNA GSAand Nestlé Ghana Ltd sign strategic partnership agreement AGP Mamou: suspension et report de la mise en place du conseil communal de Ouré-Kaba suite à un malentendu entre élus du RPG AGP Ville de Conakry: la journée de participation citoyenne  » Conakry Ville Propre » aura lieu le samedi 26 janvier 2019

Kozah : les autorités locales de la Kara sensibilisées sur l’accès de la femme à la terre


  3 Juillet      72        LeaderShip Feminin (365), Société (46306),

   

Lomé, le 3 juil. 2017 (ATOP) – Les préfets, les présidents de la délégation spéciale, les élus locaux ainsi que les chefs traditionnels de la région de la Kara ont été renseignés sur l’état des lieux de la situation foncière au Togo et la problématique des droits d’accès des femmes à la terre les 29 et 30 juin à Kara.
Cette rencontre qui se situe dans la mise en œuvre du programme « un monde sans faim-droit des femmes au foncier (EWOH2) », a été organisée par  la Concertation Nationale de la Société Civile (CNSC) avec l’appui technique et financier de l’ONG allemande  fondation Konrad Adenauer. Elle vise à apporter des outils aux autorités locales de la région de la Kara pour l’application des dispositions légales nationales et internationales de promotion des droits de la femme dans leurs communautés. Il est aussi question de les familiariser avec le code foncier, le code des personnes  et de la famille et la constitution de la 4ème République qui concèdent aux femmes le droit de possession de la terre au même titre que les hommes en vue de prendre en  compte l’accès des femmes à la terre dans les reformes foncières opérées dans les communautés.
En ouvrant les travaux, le préfet de Doufelgou, Koura Zato a  exprimé sa reconnaissance au chef de l’Etat pour les efforts consentis en matière de la  loi de protection des droits d’accès des femmes à la terre au Togo. Il a félicité l’ONG allemande pour son accompagnement dans le processus de l’application   des textes relatifs à l’accès de la femme à la terre dans les communautés. M. Zato a invité les participants à faire tâche d’huile des enseignements reçus en vue d’atteindre le but visé pour l’épanouissement et l’autonomisation de la femme togolaise.
Pour le coordonnateur national du projet EWOH2, Maurice Gblodzro, il est urgent de mettre en application la recommandation foncière 28 de la Commission Vérité-Justice et Réconciliation (CVJR) relative aux problèmes fonciers en vue de mettre fin aux discriminations faites aux femmes dans l’accès aux biens et services.

ATOP/BAK/DHK

Dans la même catégorie