AIP Législatives 2021: Les élections se sont déroulées dans la sérénité à Bocanda AIP Séverin Guibessongui rend hommage à sa défunte suppléante de Niakara-Tortiya-Arikokaha AIP Législatives 2021 : Le dépouillement observé dans les différents bureaux de vote à Man dès 18 h AIP Législatives 2021 : Beugré Mambé félicite la population de Songon pour sa participation au scrutin AIP Législatives 2021 : Au total 94 bureaux de votes sécurisés dans la commune de Songon AMI Colloque de réflexion sur le bilan de la présidence mauritanienne du G5 Sahel AMI CAN U 20 Mauritanie 2021 : le Ghana s’adjuge le trophée MAP Hasna Ammar, une militante infatigable pour l’autonomisation des femmes rurales à Aoufous AIP Législative 2021: Démarrage du dépouillement des votes à San-Pedro AIP Législatives 2021 : Koné Kafana se réjouit du bon déroulement du scrutin à Yopougon

KOZAH/PROMOTION DE L’ENTREPRENARIAT RURAL : DES JEUNES DE KOZAH 2 EN FORMATION A PYA


  2 Février      9        Société (29534),

   

Kara, 2 fév. (ATOP) – Une centaine de jeunes et femmes primo entrepreneurs de la commune Kozah 2 sont en atelier de formation sur la culture entrepreneuriale et la création de petites et moyennes entreprises au niveau communautaire du 1er au 3 février à Pya.
Cet atelier est initié par l’Agence Nationale de Promotion et de Garantie de Financement des PME/PMI (ANPGF) suite à une demande formulée par ladite commune. Ceci en vue du renforcement des capacités des jeunes et des femmes de la commune sur l’entreprenariat agricole et l’autonomisation.

Cette formation vise donc à outiller les participants, issus de 43 villages, en techniques de promotion et de gestion de l’entreprenariat et en création de petites et moyennes entreprises en vue de leur autonomisation. Il s’agira d’amener les bénéficiaires à murir les idées de projet en les matérialisant dans les secteurs de l’agriculture et de l’élevage. Il sera aussi question d’apprendre à ces primo entrepreneurs l’élaboration des plans d’affaires et la recherche des financements auprès des structures mises en place par le gouvernement, dont l’ANPGF.

Les bénéficiaires seront instruits, entre autres, sur l’entreprenariat et ses diverses formes ; les itinéraires techniques d’élevage de petits ruminants ; la planification financière; les techniques de rédaction des plans d’affaire et du lobbying. Ils approfondiront également leurs connaissances sur l’élaboration des plans d’affaire, le montage d’un dossier de projet, la gestion de la qualité et les techniques de marketing. Ces primo entrepreneurs seront aussi sensibilisés sur les voies et moyens pour améliorer la compétitivité de leurs entreprises surtout en cette période de crise sanitaire causée par la pandémie de coronavirus (COVID-19). En marge de cette formation, les femmes seront renseignées sur la gestion et l’organisation des sociétés coopératives.

Le maire de Kozah 2, Mme Kambiya Kossiwa, a indiqué qu’à l’instar des autres pays de la sous-région, le Togo a axé ses actions sur l’entrepreneuriat afin de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes. Selon elle, cette formation permet de consolider les efforts du gouvernement dans le secteur entrepreneurial. Pour Mme Kambiya, la commune veut faire face aux défis importants de l’employabilité en aidant ses jeunes à se prendre en charge. Elle a demandé aux bénéficiaires de s’approprier les enseignements reçus en vue de leur propre épanouissement.

Pour le directeur d’encadrement des entreprises et du suivi évaluation à l’ANPGF, Emmanuel Duyiboe, l’organisation de cet atelier cadre avec la mission de l’agence. Il a souligné que cette formation contribuera à relever le défi de la réduction de la pauvreté et de la précarité dans la commune.

Dans la même catégorie