APS LOUGA : 98% DES HABITANTS ONT ACCÈS À L’EAU POTABLE (DIRECTEUR SDE) APS LE BEC-DE-LIÈVRE, UNE MALADIE « SOUS-ÉVALUÉE » AU SÉNÉGAL (CHIRURGIENNE) GNA Chinese company ordered to stop operation after woman got electrocuted GNA IMMILAC holds induction ceremony and end of year get-together GNA African governments must prioritise agro-ecology in climate change strategies MAP Kenya: Arrestation à Mombasa d’un puissant homme d’affaires en possession d’un kilogramme d’héroïne MAP Une quarantaine de pays africains participent à la Conférence ministérielle africaine sur l’appui de l’Union Africaine au processus des Nations Unies sur le différend régional au sujet du Sahara marocain, prévue demain à Marrakech APS MODERNISATION DES MARCHÉS : L’UNACOIS-JAPPO RAPPELLE LES INSTRUCTIONS DU CHEF DE L’ETAT AIP Côte d’Ivoire: Les légionnaires de Marie du diocèse de Man se retrouvent à Biankouma pour leur bilan annuel APS LE SÉNÉGAL AU CONCOURS DE DICTÉE PAUL GÉRIN LA JOIE AVEC MOUHAMED GAYE ET SOLENNE COLY

La 294ème édition de la fête traditionnelle « Gbagba » célébrée dans le canton d’Agou-Tavié


  7 Août      62        Arts plastiques (73),

   

Lomé, le 7 août (ATOP) – Les festivités marquant la célébration de la 294ème édition de la fête traditionnelle « Gbagba » des populations du grand canton d’Agou-Tavié, dans la commune de Gadzépé, ont connu leur apothéose le samedi, 5 août.
Axée cette année sous le thème ; « Culture, Réconciliation, Solidarité et Développement », « Gbagba » 2017 a débuté le vendredi 28 juillet. Cette fête traditionnelle qui, littéralement signifie Tam-tam, consiste à faire répercuter et perpétuer les chants, danses et rites traditionnels entre temps exécutés par les aïeux pour manifester leur joie et reconnaissance aux mânes des ancêtres pour avoir permis d’abondantes récoltes et aussi pour avoir protégé les populations contre les invasions, les calamités naturelles, les maladies et autres difficultés. C’est également une occasion de réjouissance populaire, de retrouvailles, de communion culturelle, de pardon mutuel et d’engagement pour le développement des localités de la préfecture.
Les festivités de cette 294ème édition ont été essentiellement marquées par la visite de l’exposition des œuvres d’art culturel Sokey, des soirées culturelles, l’élection miss-tradition, la visite de « la grotte du Boa » et du sanctuaire de Gbagba à Apégamé. L’occasion a permis aux autorités de suivre également la sortie et le retour de l’homme-Tigre « Apetofia » de son sanctuaire suivis de prestations populaires tout le long de son itinéraire aux sons du tam-tam « Gbagba » et d’autres instruments de musique, tels que les cornes d’animaux et carapaces de tortue.
Les manifestations se sont déroulées en présence du ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de Vie, Me Fiatuwo Kwadjo Sessenou ,du préfet d’Agou, Mme Amouzou Blewoussi Ablavi, du 1er vice-président de la HAAC, M. Octave Olympio, des députés, des cadres natifs du milieu et d’une population en liesse sortie massivement pour manifester sa joie et rendre grâce et gloire aux mânes des ancêtres pour leurs bienfaisances au peuple d’Agou- Tavié durant l’année écoulée.
Le ministre Sessenou représentant le chef de l’Etat, a indiqué que la célébration de « Gbagba » témoigne et reflète l’identité culturelle et les origines des populations du canton de Tavié. Il a félicité les promoteurs de cette fête traditionnelle et indiqué que la thématique abordée cette année s’inscrit dans la logique et la vision du gouvernement, qui entend faire de la culture un facteur de développement, de cohésion sociale et d’unité nationale. Il a de ce fait convié tout un chacun à promouvoir une culture de solidarité, de fraternité et d’amour du prochain pour un mieux vivre ensemble et surtout pour un développement harmonieux et durable.
Le président du comité d’organisation et le chef du canton d’Agou-Tavié, respectivement Togbui Egoulete XI et l’ancien ministre de la Communication, Benjamin Komla Agbeka ont présenté l’origine de cette fête et expliqué le sens de cette manifestation culturelle, une occasion pour les populations de Tavié de se ressourcer et de s’adresser directement aux mânes des ancêtres pour, non seulement leur dire merci pour les bienfaits durant l’année écoulée, mais également de demander bénédiction et protection pour l’année en cours. Ils ont enfin témoigné leur reconnaissance à tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette manifestation ainsi qu’à tous ceux qui ont fait le déplacement d’Agou pour assister à « Gbagba 2017 ». ATOP/KKT/JV

Dans la même catégorie