ABP Bientôt un nouveau code pétrolier pour règlementer le secteur pétrolier au Bénin ABP 36,5 milliards F Cfa pour la protection de la côte à l’Est de Cotonou et la viabilisation du site de construction logements sociaux à Abomey-Calavi ABP Signature à Malanville d’un accord de partenariat entre la FNEN-DADDO et l’ASPEB sur la transhumance transfrontalière. AIB Acquittement  de Laurent Gbagbo et procès du putsch manqué, en vedettes dans la presse burkinabè Inforpress Inforpress e Instituto Camões rubricam protocolo de cooperação para aprimoramento e capacitação profissional da agência Infropress Restauração da Capela Gótica da Igreja de Nossa Senhora do Rosário arranca em Fevereiro e será concluída em Dezembro de 2019 Inforpress Futebol: Fabrício Duarte apita jogo de apuramento da Taça das Confederações AGP Le président Ali Bongo de retour au Maroc pour sa convalescence Inforpress Fogo: Segunda fase de reabilitação do Complexo Educativo Eduardo Gomes Miranda inaugurada na sexta-feira AIB Le Burkina veut améliorer la qualité de son climat d’affaire

La 2è édition du Mpay Forum Africa début mai à Casablanca


  19 Avril      65        Economie (21983), Finance (3696),

   

Casablanca, 19/04/2018 (MAP)- La 2è édition du Mpay Forum Africa se tiendra le 3 mai prochain à Casablanca sur le thème « Digitalisation des moyens de paiement, quelle stratégie adoptée ? ».

Fort du succès de la première édition, le Mpay Forum se veut « un creuset de réflexion sur les nouvelles technologies de paiement, de banque, et leur impact social et sociétal sur la population ».

Initié dans le cadre du Digital African Tour 2018, en partenariat avec la Fédération Marocaine des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (APEBI), le Mpay Forum Africa réunira les principaux acteurs du secteur bancaire, des télécoms, des postes et du numérique pour débattre sur les enjeux du paiement en Afrique et promouvoir les meilleures pratiques, précisent les organisateurs, dans un communiqué.

L’édition 2018 du Mpay forum tentera de répondre à une série de problématiques liées notamment à l’identification des nouveaux acteurs, l’impact de la transformation de l’environnement des paiements, les champs d’application notamment avec les innovations apportées par les Fintech et la généralisation/démocratisation et sécurisation du paiement mobile face à la résistance des secteurs traditionnels.

Pour les banques, il s’agira de répondre à la problématique de la gestion urgente d’une transformation digitale de leurs métiers indispensable à leur survie tout en alliant agilité, adaptabilité et performance.

En tout état de cause, a-t-on indiqué de même source, les entreprises et les administrations devront adopter « une stratégie gagnante » pour faire la transformation du paysage du paiement électronique.

L’environnement des paiements en Afrique et dans le monde traverse un bouleversement sans précédent avec l’apparition de nombreux moyens de paiement (physique et surtout virtuel) combinant à la fois le mobile (paiement et banking), les crypto-monnaies (monnaies virtuelles privées), et en particulier le Bitcoin, a-t-on fait observer.

Dès lors, a-t-on ajouté, il est important de faire « une analyse approfondie » de ce nouvel environnement afin de faire des prospectives et s’interroger sur les enjeux de ces nouveaux instruments pour l’Afrique.

Cette rencontre vise à mener des réflexions poussées sur la manière d’accélérer ce mode de paiement au Maroc et en Afrique, ont souligné les organisateurs, rappelant que l’Afrique est devenue « le véritable épicentre de la +mobile money+, selon les données de la GSMA (l’association mondiale des opérateurs mobiles) ».

Dans la même catégorie