AIP Côte d’Ivoire/ Des femmes de Kafiokaha (Korhogo) offrent des vivres à la cantine scolaire du village AIP Côte d’Ivoire/ Nestlé et ICI déploient des actions de remédiation pour l’éducation dans les zones cacaoyères (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire/ Les populations d’Oumé sensibilisées sur le respect des droits de l’enfant MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) MAP Attentat de Mogadiscio : Au moins 358 morts (nouveau bilan) AIP Côte d’Ivoire/ La 2e édition de « La finance s’engage » prévue jeudi à Abidjan AIP Côte d’Ivoire/ Un guide de procédures recommandé pour le contrôle des sociétés d’Etat MAP Tanzanie : Cinq morts dans une collision entre un minibus et un camion MAP Déclarations « gravissimes » du ministre algérien des AE sur la politique africaine du Royaume: Le chargé d’affaires de l’Ambassade d’Algérie à Rabat convoqué au siège du MAECI ACP Examen à l’Assemblée nationale de la proposition de loi sur le fonctionnement du CNSA

La 2ème phase du projet  »Approche écosystémique des pêches » effective


  15 Juin      67        Agriculture (1863), Economie (14639), Photos (15073),

   

Abidjan, 15 juin 2017 – (AIP) – Une signature de convention a eu lieu mercredi entre le ministère des Ressources animales et halieutiques et le l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour la mise en place de la deuxième phase du projet Approche écosystémique des pêches (AEP) appelé Eaf-Nansen.

D’un coût global de 80 millions de dollars, soit environ 46 milliards FCFA au bénéfice de 32 pays africains pour une durée de cinq ans couvrant la période 2017-2021, ce projet a pour objectif, selon le ministre des Ressources animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani, d’intervenir sur les faiblesses de la gestion des pêches des pays partenaires afin d’aider à y garantir la bonne gouvernance.

M. Adjoumani a précisé que la Côte d’Ivoire adhère pleinement aux objectifs de la 2ème phase du projet qui s’articule autour de trois domaines d’activité, à savoir renforcer la base de connaissance pour la gestion durable des pêches, apurer l’amélioration des politiques et de la gestion des pêches en ligne avec les AEP, et de développer les capacités au niveau.

«Nous sommes convaincus que cet appui nous permettra d’amorcer la mise en œuvre de la croissance bleue grâce à une meilleure connaissance des ressources et une meilleure prise en compte des effets néfaste de la pollution et impacts du changement climatique », s’est réjoui le ministre.

Selon lui, la première phase du projet Eaf-Nansen avait pour objectif de renforcer les efforts régionaux et spécifiques des pays pour réduire la pauvreté à travers le développement des régimes de gestion durables des pêches et spécifiquement par l’application du projet dans les pays partenaires.

A en croire,M. Adjoumani, l’évaluation externe conduite par la FAO a trouvé que le projet avait atteint ses objectifs. S’agissant de la Côte d’Ivoire, il a signifié que la première phase a permis d’atteindre le renforcement des capacités des administrations et des parties prenantes sur l’AEP comme outils de gestion des pêcheries, des capacités des stocks transfrontaliers, du processus d’aménagement et la promotion du code de conduite pour une pêche responsable .

Le représentant de la FAO en Côte d’Ivoire, Germain Dasylva a soutenu que le projet Eaf-Nansen, en harmonie avec l’Initiative en faveur de la croissance bleue, continuera à soutenir les efforts spécifiques régionaux et nationaux pour réduire la pauvreté et créer des conditions pour aider à la réalisation de la sécurité alimentaire durable. « Je reste donc confiant et optimiste quant à votre engagement pour accompagner le programme et faciliter l’atteinte des objectifs planifiés », a-t-il indiqué.

Démarré en 2006 en Afrique subsaharienne, le projet a permis aux pays bénéficiaires dont la Côte d’Ivoire de promouvoir l’AEP et de fournir aux institutions de recherche halieutique et aux administrations chargées de la gestion des pêches des pays participants, les connaissances additionnelles sur les ressources halieutiques et leurs écosystèmes.

Le coordonnateur du projet, Kodjo Alain a promis de tout mettre en œuvre pour la réussite de cette deuxième phase de Eaf-Nansen.

bsp/cmas

Dans la même catégorie


[sam id="2" name="pub pight 1" codes="true"]