ANP Le président de la Banque Islamique de Développement élevé à la dignité de Grand Officier MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP La communauté marocaine en Afrique du Sud célèbre le 75e anniversaire de la présentation du Manifeste de l’Indépendance MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP « Afrique du Rire » : Abidjan ouvre le bal de la 2è édition APS Les longs métrages fiction fopica « pas encore prêts » pour le fespaco APS Le fopica  »constamment ponctionné », déplore son secrétaire permanent APS Canoë-kayak et aviron : 4 experts en visite d’inspection en perspective des joj MAP Sahara : l’avenir est dans l’autonomie sous souveraineté marocaine et non pas dans l’émiettement MAP L’Ethiopie compte réaliser six méga-projets solaires avec un investissement d’environ 800 millions dollars US

La 3ème édition du festival international de Merzouga des musiques du monde, du 17 au 19 avril


   

Rabat, 06 avril 2015 (MAP) – La 3ème édition du festival international de Merzouga des musiques du monde, qui se tiendra, du 17 au 19 avril courant, sous le thème « Merzouga, respect et protection », met à l’honneur les chants, les danses et les rythmes africains.

Lors de cette manifestation, initiée par l’Association saharienne pour le Développement touristique et culturel, tout un continent sera chanté, dans un espace et dans une atmosphère qui « rappellent joliment l’une des caractéristiques naturelles » de l’Afrique, indique un communiqué des organisateurs.

Les passionnés de la belle musique africaine auront, ainsi, rendez-vous avec des groupes musicaux de différents genres tels « Africa united », créé en 2006 et composé de sept artistes venus des différents coins de l’Afrique, dont son fondateur et leader le comorien Fahad Faiço, précise la même source, soulignant que cette diversité est « le puits de créativité » du groupe étant donné que « Africa United » mélange les sonorités marocaines et africaines.

De son côté, l’artiste Mouloud Meskaoui, natif de la région du Tafilalet, connu comme étant le leader de la chanson africaniste au Maroc, gratifiera le public de Merzouga de ses célèbres chansons comme « Mama Africa » et « Aïcha », qu’il interprétera en jouant sur ses pierres taillées sonores.

Le Maâllam Zayd de Khamli, localité située au pied des dunes, à quelques kilomètres de Merzouga, se produira, pour sa part, accompagné de son groupe, emportant ainsi les férus des rythmes gnaoui, dans un monde de spiritualité certain, à la faveur d’un style authentique et sans fusion aucune et d’un jeu captivant de « Hajhouj ».

Avec au menu une programmation culturelle et artistique riche et variée, le festival international de Merzouga des musiques du monde, connaitra, cette année, la participation de plusieurs artistes marocains mais aussi étrangers représentant l’Espagne, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, les îles Comores, le Djibouti, le Congo et la France.

L’Association saharienne pour le Développement touristique et culturel entend situer ce festival dans son contexte géographique, mais aussi culturel, afin de renouer avec le temps où la région jouait son rôle de carrefour des civilisations.

FO-EN.

Dans la même catégorie