ABP Bientôt un nouveau code pétrolier pour règlementer le secteur pétrolier au Bénin ABP 36,5 milliards F Cfa pour la protection de la côte à l’Est de Cotonou et la viabilisation du site de construction logements sociaux à Abomey-Calavi ABP Signature à Malanville d’un accord de partenariat entre la FNEN-DADDO et l’ASPEB sur la transhumance transfrontalière. AIB Acquittement  de Laurent Gbagbo et procès du putsch manqué, en vedettes dans la presse burkinabè Inforpress Inforpress e Instituto Camões rubricam protocolo de cooperação para aprimoramento e capacitação profissional da agência Infropress Restauração da Capela Gótica da Igreja de Nossa Senhora do Rosário arranca em Fevereiro e será concluída em Dezembro de 2019 Inforpress Futebol: Fabrício Duarte apita jogo de apuramento da Taça das Confederações AGP Le président Ali Bongo de retour au Maroc pour sa convalescence Inforpress Fogo: Segunda fase de reabilitação do Complexo Educativo Eduardo Gomes Miranda inaugurada na sexta-feira AIB Le Burkina veut améliorer la qualité de son climat d’affaire

La 55e réunion du conseil d’administration de la BIDC approuve quatre projets pour financement


  27 Octobre      44        Economie (21983), Finance (3696), Photos (20289),

   

Lomé, le 27 oct. (ATOP) – La 55è réunion du Conseil d’Administration de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) s’est tenue le mercredi 25 octobre à Lomé.
Les travaux, présidés par le président du Conseil d’Administration, Bashir Maman Ifo, en présence  du représentant permanent de la CEDEAO au Togo Garba Lompo ont débouché sur l’approbation de quatre projets pour financement dans les secteurs publics et privés.
La délibération de cette réunion a tourné autour de quatre points, notamment le financement des projets dans les secteurs privés et publics, l’adoption des rapports des Comités ad ’hoc du Conseil d’Administration ainsi que des dossiers pour information.
Au terme des travaux, quatre  projets dont deux dans le secteur privé et deux dans le public ont  été approuvés pour  être financés.
Dans le secteur privé, le premier projet financé pour 10 milliards de FCFA est octroyé à la Banque de Développement au Mali. Cette banque utilisera cette enveloppe pour financer les Petites et Moyennes Industries/ Petites et Moyennes Entreprises (PMI/PME).
Le deuxième projet approuvé pour un montant de 4,5 milliards de FCFA est élaboré par  la Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET) pour la réhabilitation du réseau électrique dans le pays en vue de  combattre les branchements appelés araignées.
Dans le secteur public, le Burkina Faso a bénéficié d’un prêt d’un montant de 9,5 millions de dollars US dans le cadre du projet d’assainissement et d’adduction d’eau potable.
Le dernier projet, financé dans le secteur public par la BIDC est celui de l’interconnexion en réseau électrique d’un montant de 35 millions de dollars US entre le Mali et la Guinée Conakry.
Ouvrant les travaux, le président du Conseil d’Administration de la BIDC, Bashir Maman Ifo a remercié les participants et précisé que la Banque se porte bien en témoigne dit-il,  la poursuite de ses activités d’investissement des projets dans les divers pays membres. Il a précisé que l’année dernière, le  Conseil a adopté le plan stratégique 2016-2020 qui  est en  cours de mise en œuvre.
Dans ce cadre, a-t-il souligné, « la banque continue de mobiliser les ressources pour pouvoir continuer ses investissements ». M. Bashir Maman Ifo a enfin souligné que l’avancée des activités économiques se renforce avec une croissance globale de 3,6% en 2017 et 3,7 en 2018.
Le représentant permanent de la CEDEAO au Togo, Garba Lompo a exprimé sa satisfaction par rapport au travail dynamique qu’abat la haute direction de la BIDC pour financer des projets en vue d’améliorer les conditions de vie des populations de la région. « La BIDC étant le bras financier de la CEDEAO, elle est effectivement à l’œuvre surtout par rapport au financement des projets et programmes de développement », a souligné M. Garba Lompo. Il a appelé les Etats membres à créer des conditions idoines pour remplir  leurs engagements envers  la Banque.
Créée par les 15 pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest CEDEAO, la BIDC est une institution financière internationale ayant pour vision le financement de l’investissement et du développement en Afrique de l’Ouest. Cette institution œuvre également dans la lutte contre la pauvreté en promouvant la création de richesses et l’emploi pour le bien-être des populations.
ATOP/AA/KEA/TR

Dans la même catégorie