MAP La Bolivie retire sa reconnaissance de la pseudo « rasd » et rompt tous ses liens avec l’entité factice (communiqué) ANP Des journalistes en formation à Niamey sur le Journalisme 2.0 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Ebony 2019: Traoré Mamadou dédie son prix au personnel de l’AIP APS Dakar Dem Dikk va desservir des pays de la Sous-région à partir de jeudi APS Souleymane Camara « en réflexion » pour sa reconversion APS Porokhane: La commune consacre 60% de son budget à l’investissement (Maire) APS Aliou Cissé a souvent hérité de « poules jouables » en éliminatoires APS Le Sénégal et le Burkina Faso signent un accord d’échanges cinématographiques APS Des acteurs préconisent l’élaboration d’un système de transcription des danses en Afrique (Rapport) APS Une délégation de Médina Baye attendue à une conférence sur le terrorisme à Nouakchott

La 6ième édition de « l’Attiéké Poisson Tour » lancée


  5 Décembre      40        Culture (494),

   

Abidjan, 5 déc (AIP) – La représentante de la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Traoré Anita Suzanne a procédé, jeudi, à Abidjan, au lancement, de la 6ième édition de la manifestation  culturelle dénommée,  « l’Attiéké Poisson Tour » (APT) pour la promotion et la consommation accrue de la semoule de manioc, l’attiéké.

Cette activité culturelle, qui aura lieu du 6 au 9 février, veut valoriser ce mets de renommée mondiale, jadis une denrée spécifique au peuple lagunaire, a indiqué Traoré Anita Suzanne.  » A travers l’attiéké ou la semoule de manioc, c’est l’art culinaire de la Côte d’Ivoire qui est mis en relief », a-t-elle témoigné

A ce propos, la représentante de la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant a invité les personnes de bonne volonté, à soutenir les femmes « qui interviennent à plus de 90% dans la chaîne de production, la transformation et la  commercialisation » de cette denrée traditionnelle  ivoirien à base de manioc.  « Il convient d’apporter une aide significative aux femmes en vue de leur autonomisation », a-t-elle souhaité.

A cet effet, le directeur de l’agence 247 Communication, David Légré dit innover en intégrant une dimension scientifique sous forme de forum à sa manifestation. Ce forum aura lieu, du 7 au 8 février avec des panels, des ateliers et des expositions ainsi que des débats. Un festival suivra pour présenter le 9 février, entre autres, les consommations culinaires, les expositions et jeux.

Des récompenses seront attribuées aux femmes issues de coopératives pour leur participation à la promotion de la semoule de manioc. Plus de 8 000 personnes sont attendus, pour une festivité, qui a réuni depuis cinq plus de 100 exposants et 40 000 visiteurs.

Dans la même catégorie