GNA Family of three burnt to death at lower new Takoradi GNA CWSA provides guideline on the free water implementation GNA Adhere to protocols to curb the spread of COVID-19, public urged ABP Les dignitaires des cultes endogènes de l’Ouémé appellent au respect des mesures prises pour la riposte contre le COVID-19 ABP Des cache-nez et dispositifs de lavage des mains offerts aux forces-vives de Parakou ABP La Cedeao annonce plus de 1 739 cas de contamination confirmés au Covid-19 dans les 15 pays membres ABP La croix rouge du Bénin sensibilise sur le Coronavirus à Abomey ABP La CSA-Bénin salue la décision de réaménagement du calendrier scolaire et appelle au maintien du dialogue social ABP Le préfet ordonne la fermeture des bars et débits de boisson dans la Donga ABP La célébration des fêtes identitaires interdites dans le Mono jusqu’à nouvel ordre

La BAD accorde 322 millions de dollars pour un projet routier reliant le Burundi à la Tanzanie


  26 Novembre      47        Economie (8187), Finance (426),

   

Kigali, 26/11/2018 (MAP) – La Banque africaine de développement (BAD) a accordé un prêt de 322,35 millions de dollars pour le financement du projet routier Rumonge-Gitaza (45 km) et Kabingo-Kasulu-Manyovu (260 km), reliant le Burundi à la Tanzanie.

Ce projet vise à renforcer l’intégration régionale et le commerce dans la Communauté de l’Afrique de l’Est, notamment entre le Burundi et la Tanzanie, grâce à l’amélioration du transport transfrontalier.

« Le projet améliorera fondamentalement la mobilité des biens et des services pour les Burundais et les Tanzaniens », a déclaré le directeur général du Bureau du développement régional et de la prestation des services aux entreprises en Afrique de l’Est du groupe de la BAD, Gabriel Negatu, cité par l’agence d’information Ecofin.

Cette amélioration apportera des avantages supplémentaires aux deux pays voisins, notamment le renforcement des capacités des femmes et des jeunes pour lesquels de nouveaux marchés seront ouverts et d’autres activités économiques se développeront, a expliqué M. Negatu.

Aussi, ce projet routier, qui doit être achevé en 2023, comprend plusieurs phases, dont la transformation du tronçon de route Kabingo-Kasulu-Manyovu (Tanzanie) du passage du gravier au bitume et la réhabilitation du tronçon de route pavée de Rumonge-Gitaza, au Burundi. Ce qui implique donc la construction et la mise en service d’un poste frontalier à guichet unique entre la Tanzanie et le Burundi à la frontière Manyovu / Mugina.

De plus, ce projet implique la réhabilitation des routes rurales, urbaines, la construction de centres de santé et d’écoles, de sources d’eau communautaires et de sécurité routière, d’appui institutionnel et de renforcement des capacités des acteurs impliqués, et enfin, l’indemnisation et la réinstallation des personnes.

Par ailleurs, il importe de signifier que le projet est conforme aux plans de développement national du Burundi et de la Tanzanie, en particulier aux politiques sectorielles respectives, en matière de transport, dans les deux pays.

Ce projet de route, une fois achevé, contribuera à ouvrir les zones rurales, à réduire les coûts d’exploitation des véhicules et à renforcer la sécurité routière. Il améliorera également l’accès aux infrastructures socioéconomiques et sanitaires situées le long des routes, en particulier dans la région de Kigoma, en Tanzanie, dans la province de Rumonge, au Burundi.

Le projet s’inscrit dans les objectifs de la stratégie décennale de la BAD (2013-2022), qui vise à aider les pays membres régionaux à atteindre une croissance plus inclusive et plus verte, grâce aux priorités de la Banque, notamment l’intégration africaine et l’amélioration de la vie des populations.

Dans la même catégorie