AIP Côte d’Ivoire/ CAN 2019 : Résultats et classement à l’issue des premiers matchs de poules AIP Côte d’Ivoire/ Le programme d’appui au développement des filières agricoles présenté aux acteurs régionaux à Korhogo AIP Côte d’Ivoire/ HEC Paris veut créer un Master entrepreneuriat à l’INPHB de Yamoussoukro Inforpress JpD formou uma geração que tem trazido soluções para Cabo Verde ao longos dos 25 anos – Euclides Silva Inforpress Ilha do Maio: Anciães extractoras de sal ponderam abandonar prática centenária APS RELIGION ET DÉVELOPPEMENT AU CENTRE D’UN COLLOQUE DE LA FKA APS RELIGION ET DÉVELOPPEMENT AU CENTRE D’UN COLLOQUE DE LA FKA APS 27% DES ENFANTS NE SONT PAS ENREGISTRÉS À L’ÉTAT-CIVIL (NIOKHOBAYE DIOUF) APS CAN : CISSÉ ET BELMADI DÉDRAMATISENT L’AFFICHE SÉNÉGAL-ALGÉRIE APS DES DIPLÔMÉS SÉNÉGALAIS DE HEC OFFRENT LEURS SERVICES AUX ENTREPRISES

La BAD et l’ONUDI renforcent leur coopération pour l’industrialisation de l’Afrique


  22 Mai      66        Economie (24029), Finance (3785), Photos (21144),

   

-.ES: Hicham LOURAOUI.-

Rabat, 22/05/2018 (MAP) – Un mémorandum d’entente pour promouvoir l’industrialisation de l’Afrique a été signé, lundi à Busan, (Corée du sud), par le Groupe banque africaine de développement (BAD) et l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI).

Signé par Philippe Scholtès, directeur à l’ONUDI et par Akinwumi Adesina, président de la BAD, en marge des Assemblées annuelles 2018 de la BAD, ce mémorandum d’entente vise à renforcer la coopération entre la Banque et l’instance onusienne sur des activités d’intérêt commun dans des divers domaines, notamment le développement agro-industriel, l’économie circulaire, les parcs agro-industriels, les investissements dans l’innovation et la technologie, le développement des entreprises et le renforcement des capacités, la finance, etc.

Ce protocole d’accord est en phase avec les objectifs fixés dans la stratégie « High 5 » de la BAD, l’Agenda 2063 de l’Union africaine, la troisième Décennie du développement industriel pour l’Afrique (IDDA III), le Programme des Nations Unies pour le développement durable et l’Initiative du G20 sur l’industrialisation en Afrique.

« La signature du présent protocole d’accord est importante pour la mise en œuvre de notre stratégie pour l’industrialisation de l’Afrique 2016-2025 qui résulte d’un travail de collaboration avec l’ONUDI et la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique », a souligné M. Akinwumi Adesina.

Il a également fait savoir que « la BAD bénéficie déjà énormément de l’expertise de l’ONUDI pour élaborer des politiques, programmes et outils de connaissances qui aident ses pays membres à s’industrialiser ».

De son côté, M. Scholtès a relevé que « la réalisation du potentiel industriel de l’Afrique ne se fera pas par hasard », mais plutôt à travers des partenariats solides, notant que ce mémorandum d’entente va créer de grandes opportunités et faciliter l’opérationnalisation de IDDA III (2016-2025).

Les deux organisations ont déjà commencé à travailler ensemble dans le cadre des Programmes de Partenariat Pays (PCP) afin de synchroniser les efforts de développement et de mobilisation des ressources en appui à l’accélération de l’industrialisation des pays membres.

La BAD et l’ONUDI, qui coopèrent également en matière d’établissement de zones de transformation des produits de certaines cultures dans un certain nombre de pays africains, ont récemment entrepris une mission conjointe au Maroc dans le cadre de l’application du PCP et continueront d’étudier les opportunités de coopération dans la mise en œuvre de ce PCP au Sénégal et en Éthiopie.

Tenues sous le thème « Accélérer l’industrialisation de l’Afrique », les Assemblées annuelles de la BAD, qui se tiennent jusqu’au 25 mai, constituent une occasion pour les responsables issus des différents pays du continent afin d’échanger entre eux et avec les responsables sud-coréens sur cette thématique.

Dans la même catégorie