APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

La BAD salue les efforts de la société civile dans la préparation et l’exécution des projets pilotes REDD+


  24 Octobre      39        Leadership Africain (791), Société (46247),

   

Kinshasa, 24 oct. 2016 (ACP) – La coordonnatrice du Fonds forestier pour le Bassin du Congo, Molla Ngomba Clotilde a salué l’implication effective et l’appui constant des acteurs de la société civile au cours des phases de préparation et d’exécution des projets et des initiatives pilotes RDD+ en RDC.
Mme Ngomba Clotilde a reconnu les efforts des ces acteurs clés, à l’ouverture lundi à Kinshasa du forum national de capitalisation des expériences projets et des initiatives pilotes REDD+ (Réduction des émissions dues à la dégradation et à la déforestation des forêts plus).
Elle a indiqué que la BAD a besoin de toutes les parties prenantes afin d’évaluer le chemin parcouru, d’apprécier les résultats obtenus et surtout de capitaliser les leçons apprises de la mise en œuvre de ces initiatives aux fins d’enrichir la Stratégie- cadre nationale REDD+ et de sécuriser la pérennisation des acquis de celles- ci.
« J’ose espérer que ce forum de capitalisation marquera une réelle étape dans la gestion rationnelle et durable des forêts », a noté Ngomba, espérant que ces assises pourront « contribuer réellement à l’amélioration des conditions de vie des populations, à la lutte efficace contre le changement climatique et servir de référence pour la mobilisation des financements verts conséquents aussi bien en RDC que dans tous les autres pays du Bassin forestier du Congo ».
Le forum national de capitalisation des expériences, projets pilotes REDD+, avait- t- elle relevé est l’aboutissement d’un processus d’une dizaine d’années, qui remonte à la Conférence sur les mécanismes de financement durables, pour la gestion des écosystèmes forestiers d Bassin du Congo tenue en février 2008 à Tunis. C’est dans le cadre de cette réunion, a – t- elle précisé, que la BAD avait consenti à la création en son sein du « Fonds forestier pour le Bassin du Congo.

ACP/Fng/Kayu/JGD

Dans la même catégorie