MAP SM le Roi préside la cérémonie d’inauguration de l’écosystème du Groupe PSA au Maroc, une nouvelle illustration de l’excellence du « Made in Morocco » INFORPRESS INSP garante que a mortalidade infantil no período neonatal não é alarmante mas sim um desafio – INSP INFORPRESS Jorge Santos considera que o Tribunal de Justiça da CEDEAO é um instrumento privilegiado para proteger os cidadãos INFORPRESS Ministro do Turismo defende trabalho articulado entre Governo e privados para que cruzeiristas gastem mais no país ANP Mécanisme d’évacuation d’urgence des réfugiés : plus de 1300 évacués de la Libye au Niger réinstallés (HCR) AIB Les archivistes, les documentalistes et les bibliothécaires dénoncent les difficiles conditions de travail AIB Le président du Faso Roch Kaboré « ne semble pas comprendre que la réconciliation nationale est la seule voie de salut pour le Burkina Faso » (Yacouba Isaac) AIB Burkina : Le président Kaboré reçoit un rapport sur la libre circulation des personnes et des biens ACI CONGO: NÉCESSITE POUR LES ETATS D’HARMONISER LES POLITIQUES POUR FAIRE RÉGNER LA SÉCURITÉ ACI CONGO: CÉLÉBRATION DU 25EME ANNIVERSAIRE DU PARTENARIAT POUR LA CONSERVATION DU PARC NOUABALE-NDOKI

La Banque gabonaise de développement bientôt liquidée


Rabat, 25/10/2018 (MAP)- La Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) a décidé de retirer l’agrément prudentiel de la Banque gabonaise de développement (BGD), en proie à des difficultés financières depuis quelques années.

Selon une note envoyée, le 19 octobre, par Maurice Christian Ouanzin, le secrétaire général adjoint de la Cobac, à la présidente de l’Association professionnelle des établissements de crédit du Gabon (APEC-Gabon), la BGD, soumise ces derniers mois à un plan de restructuration, devrait finalement être liquidée.

Après plusieurs examens minutieux, la Commission bancaire de l’Afrique centrale a estimé que le plan de restructuration de la BGD proposé par l’administrateur provisoire n’était pas crédible et ne tenait pas compte de l’urgence que requiert la situation très critique de cette banque publique, vieille d’un demi-siècle.

Réunie en session ordinaire le 20 septembre 2018 à Yaoundé, la Commission bancaire de l’Afrique centrale avait examiné la situation de la banque.

A cette occasion, elle a pris acte des résolutions adoptées à l’issue des sessions ordinaire et extraordinaire de l’assemblée générale des actionnaires de la banque qui se sont tenues le 23 juillet 2018.

La Cobac a constaté que le plan de restructuration de la BGD proposé par l’administrateur provisoire n’est pas crédible, décidant ainsi de procéder au retrait d’agrément prudentiel de la BGD.

Elle a, en outre, habilité son président à nommer un liquidateur à la BGD.

Créée le 8 juin 1960, la Banque gabonaise de développement va cesser définitivement ses activités.

Dans la même catégorie