ABP Bientôt un nouveau code pétrolier pour règlementer le secteur pétrolier au Bénin ABP 36,5 milliards F Cfa pour la protection de la côte à l’Est de Cotonou et la viabilisation du site de construction logements sociaux à Abomey-Calavi ABP Signature à Malanville d’un accord de partenariat entre la FNEN-DADDO et l’ASPEB sur la transhumance transfrontalière. AIB Acquittement  de Laurent Gbagbo et procès du putsch manqué, en vedettes dans la presse burkinabè Inforpress Inforpress e Instituto Camões rubricam protocolo de cooperação para aprimoramento e capacitação profissional da agência Infropress Restauração da Capela Gótica da Igreja de Nossa Senhora do Rosário arranca em Fevereiro e será concluída em Dezembro de 2019 Inforpress Futebol: Fabrício Duarte apita jogo de apuramento da Taça das Confederações AGP Le président Ali Bongo de retour au Maroc pour sa convalescence Inforpress Fogo: Segunda fase de reabilitação do Complexo Educativo Eduardo Gomes Miranda inaugurada na sexta-feira AIB Le Burkina veut améliorer la qualité de son climat d’affaire

La Banque Islamique de Guinée lance un produit de financement des intrants agricoles innovant


  27 Avril      33        Economie (21983), Finance (3696),

   

Abidjan, 27 avr (AIP) – La Banque Islamique de Guinée (BIG), en collaboration avec le Bureau d’Exécution Stratégique de la Primature (BES), a conçu un produit de finance islamique «Mourabaha» pour permettre aux planteurs d’ananas d’acquérir des engrais et du matériel d’irrigation dans le cadre de commandes groupées effectuées par la Fédération des Planteurs de la Filière Fruit de la Basse-Guinée (FEPAF-BG).

Ce produit, selon un communiqué, offre des conditions d’achat et de remboursement particulièrement avantageuses, avec notamment un calendrier de remboursement aligné sur les dates de récolte (soit une période de grâce pouvant s’étendre à 18 mois) et un coût financier préférentiel (une marge de 7,5% sur 18 mois pour l’engrais et une marge de 15% sur 36 mois pour le matériel d’irrigation).
Ce partenariat entre la BIG et la FEPAF-BG s’inscrit dans le cadre de la relance de la filière ananas mise en œuvre par le BES, en appui au Ministère de l’Agriculture. Le manque d’accès des petits producteurs aux intrants et au matériel d’irrigation avait été identifié comme l’un des principaux goulots d’étranglement pour l’augmentation des superficies et l’amélioration des rendements.
« On veut que cette initiative fasse tache d’huile, que d’autres planteurs intègrent le mécanisme et soient suivis par la Fédération pour obtenir des fruits de qualité » a indiqué le Président de la FEPAF-BG, Moussa Camara, lors de la remise mercredi du chèque octroyé par la BIG pour l’achat de l’engrais.
Le BES a pour objectif d’accélérer la mise en œuvre d’initiatives phares du gouvernement par le développement et l’incubation d’approches de mise en œuvre et de gouvernance efficaces, durables et axées sur les résultats. Les projets pilotes du BES sont axés sur l’agriculture, les mines, le développement du leadership et l’amélioration de la gouvernance.

Dans la même catégorie