INFORPRESS Football/ Inter-Islands: Santiago is the second finalist of the Independence Cup after the penalties INFORPRESS Fogo: City Hall of Mosteiros calls on the Government to transfer the agricultural properties to the tenants and to the municipality NAN Police anti cultism squad to sensitise communities on ills of cultism, drug abuse AIP L’ANRMP octroie des véhicules à 15 cellules ministérielles de passation des marchés publics AIP Colonie de vacances : un atelier d’expression pour enfant ouvert à Yamoussoukro AIP FENACMIS 2019: Les festivaliers exhortés à être des porte-étendards de leurs régions AIP Le CHR rassure sur sa volonté à devenir un centre de santé d’excellence AIP Des assistantes de directions se forment à la sauvegarde de données numériques AIP Côte d’Ivoire/ En fin de mission les ambassadeurs des Pays-Bas et de Belgique font leurs adieux au président Ouattara INFORPRESS Porto Novo: Borboleta “tuta absoluta” dizima culturas de tomate e repolho com prejuízos de milhares de contos

La Banque Islamique de Guinée lance un produit de financement des intrants agricoles innovant


  27 Avril      64        Economie (24312), Finance (3799),

   

Abidjan, 27 avr (AIP) – La Banque Islamique de Guinée (BIG), en collaboration avec le Bureau d’Exécution Stratégique de la Primature (BES), a conçu un produit de finance islamique «Mourabaha» pour permettre aux planteurs d’ananas d’acquérir des engrais et du matériel d’irrigation dans le cadre de commandes groupées effectuées par la Fédération des Planteurs de la Filière Fruit de la Basse-Guinée (FEPAF-BG).

Ce produit, selon un communiqué, offre des conditions d’achat et de remboursement particulièrement avantageuses, avec notamment un calendrier de remboursement aligné sur les dates de récolte (soit une période de grâce pouvant s’étendre à 18 mois) et un coût financier préférentiel (une marge de 7,5% sur 18 mois pour l’engrais et une marge de 15% sur 36 mois pour le matériel d’irrigation).
Ce partenariat entre la BIG et la FEPAF-BG s’inscrit dans le cadre de la relance de la filière ananas mise en œuvre par le BES, en appui au Ministère de l’Agriculture. Le manque d’accès des petits producteurs aux intrants et au matériel d’irrigation avait été identifié comme l’un des principaux goulots d’étranglement pour l’augmentation des superficies et l’amélioration des rendements.
« On veut que cette initiative fasse tache d’huile, que d’autres planteurs intègrent le mécanisme et soient suivis par la Fédération pour obtenir des fruits de qualité » a indiqué le Président de la FEPAF-BG, Moussa Camara, lors de la remise mercredi du chèque octroyé par la BIG pour l’achat de l’engrais.
Le BES a pour objectif d’accélérer la mise en œuvre d’initiatives phares du gouvernement par le développement et l’incubation d’approches de mise en œuvre et de gouvernance efficaces, durables et axées sur les résultats. Les projets pilotes du BES sont axés sur l’agriculture, les mines, le développement du leadership et l’amélioration de la gouvernance.

Dans la même catégorie