MAP L’engagement du Maroc en matière de coopération Sud-Sud est guidé par une Vision Royale clairvoyante plaçant l’élément humain au cœur des préoccupations APS UN LYCÉE À GÉNÉRATION FOOT POUR MIEUX METTRE EN EXERGUE ’’LA DIMENSION ÉDUCATIVE DU SPORT’’ ACP Une délégation de l’U.E reçue par le Président Félix-Antoine Tshisekedi APS MODERNISATION TITRES DE TRANSPORTS : LES PREMIÈRES CARTES GRISES NUMÉRISÉES REMISES À LEURS DÉTENTEURS APS PARIS : UNE SCULPTURE DE BRONZE EN HOMMAGE AU SCULPTEUR OUSMANE SOW APS FEMMES ET SCIENCE : LES DOCTORANTES SÉNÉGALAISES INVITÉES À PARTICIPER AU PROGRAMME L’ORÉAL/UNESCO AIB Burkina : naissance d’un parti pro-Kaboré AIB Burkina : une organisation de la société civile accuse le pouvoir de vouloir sa liquidation AIB Bertrand Traoré incertain, 3 autres joueurs forfaits contre la Mauritanie APS PLAIDOYER POUR UNE RÉFORME DU SECTEUR DE L’HYDRAULIQUE

La Banque Mondiale ambitionne de faire de l’INP-HB un label international


  24 Mars      56        Economie (22856), Finance (3735), Photos (20680),

   

Abidjan, 24 mars (AIP) -Le Vice-président de la Banque Mondiale pour l’Afrique Makhtar Diop a déclaré vendredi, à Yamoussoukro que la Banque Mondiale doit continuer d’appuyer l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro, pour en faire un label international.

« Nous avons ici un pôle africain de qualité, des enseignants qui veulent maintenir des standards internationaux. On a vu beaucoup d’échanges qui existent entre les écoles d’ingénieurs ici et les écoles ingénieurs de l’étranger (…) qui montrent que les écoles, dans ce pôle ici, ont le même niveau que les écoles internationales d’ingénieurs », a fait savoir lors de sa visite à l’INP-HB.

Les classes préparatoires de l’Institut ivoirien ont réussi, depuis l’année dernière et l’année d’avant, à placer 10 étudiants à X-polytechnique de Paris.

« Cela montre la qualité des étudiants qui sont reçus ici. Mais, pour faire de ce centre quelque chose de renommée internationale et qui puisse rivaliser avec toutes les autres universités occidentales et européennes, nous devons continuer à appuyer financièrement et institutionnellement ce centre et surtout à en faire un centre régional ».

Le vice-président de la Banque Mondiale, en visite pour découvrir pour la première fois le pôle de d’excellence de Yamoussoukro a confié, « c’est un campus extraordinaire et d’une beauté extraordinaire. Il est très rare de trouver des campus aussi beaux même en Europe », a-t-il dit.

« Il serait important qu’on continue à attirer les autres étudiants africains sur ce campus, les mettre dans les bonnes conditions afin qu’on puisse vraiment donner un label international à ce centre » a réitéré Makhtar Diop, soulignant que l’institution financière continue de travailler avec les autorités ivoiriennes dans ce sens.

Le ministre ivoirien de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Ly Ramata Bakayoko, qui accompagnait la délégation de la Banque Mondiale, s’est félicitée de la visite qui a permis à la Banque Mondiale de voir les atouts de l’INP-HB et de conforter la banque dans sa vision.

L’INP-HB est centre d’excellence africain de la Banque mondiale dans le domaine des mines et de l’environnement minier. L’institut est centre d’excellence régional de l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA) et de l’Union du fleuve Mano. Le centre forme des ingénieurs africains de très haut niveau.

nam/fmo

Dans la même catégorie