NAN Minimum wage: Nigerians react to disparity between federal, state workers NAN 29 governorship candidates sign peace accord in Kano AIB Burkina/Putsch 2015 : «Je n’ai jamais été l’envoyé du général Diendéré» (Sergent-chef Roger Koussoubé) AIB Burkina : une association demande la suppression des cotisations APE GNA Nana Bosoma central market turns « Sodom and Gomorrah » GNA Management of Ankobra Beach resort clears Ankobra river bank GNA Vice President Bawumia attends World Economic Forum GNA GSAand Nestlé Ghana Ltd sign strategic partnership agreement AGP Mamou: suspension et report de la mise en place du conseil communal de Ouré-Kaba suite à un malentendu entre élus du RPG AGP Ville de Conakry: la journée de participation citoyenne  » Conakry Ville Propre » aura lieu le samedi 26 janvier 2019

La Banque mondiale mobilise des financements pour la promotion de l’entrepreneuriat féminin


Abidjan, 13 juil 2017 (AIP)- Le groupe de la Banque mondiale a annoncé la création d’un nouveau dispositif de financement visant à mobiliser plus d’un milliard de dollars (un peu plus de 500 milliards de FCFA) pour promouvoir l’entrepreneuriat féminin et aider à accroître l’accès des femmes des pays en développement aux financements, marchés et réseaux dont elles ont besoin pour assurer le démarrage et la prospérité de leurs entreprises.

Lors du sommet du G20 à Hambourg, en Allemagne, le Président du groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, a affirmé que ce nouveau dispositif, initié par les Etats-Unis (membre fondateur aux côtés d’autres pays donateurs), présente une occasion de mettre les secteurs public et privé à contribution pour ouvrir de nouveaux horizons aux femmes et aux entreprises appartenant à des femmes dans les pays en développement.

« La démarginalisation économique des femmes est un facteur déterminant pour parvenir à la croissance inclusive nécessaire pour mettre fin à l’extrême pauvreté », a ajouté Jim Yong Kim, soulignant que son groupe continue d’en faire une priorité.

Premier dispositif de promotion de l’entrepreneuriat féminin administré par la Banque mondiale, l’initiative de financement en faveur des femmes entrepreneurs (We-Fi) s’emploiera également à apporter une assistance technique et investir dans des projets et programmes de soutien aux femmes et aux PME féminines dans les pays clients du groupe de la Banque mondiale, précise-t-on.

Distinct des initiatives actuelles, We-Fi est une plateforme permettant de mettre en cohérence des réformes nationales et des investissements privés, de s’appuyer sur ce qui marche pour appliquer les leçons de l’expérience en matière de démarrage et de promotion d’entreprises détenues ou dirigées par des femmes, de rassembler des données clés auprès des secteurs public et privé sur les femmes entrepreneurs et leurs entreprises et de soutenir l’innovation et l’apprentissage pour obtenir des résultats sur une grande échelle.

kp

Dans la même catégorie