ANP La réunion des ministres sous le thème ‘’La politique budgétaire, le commerce et le secteur privé à l’ère du numérique: Une stratégie pour l’Afrique’’ ANP Niger: 21ème mission médicale chinoise à l’Hôpital Général de Référence de Niamey ANP Le Président Issoufou procède à l’inauguration de la nouvelle cimenterie de Malbaza AIB Burkina/Kundé d’or 2019: Floby, Maï Lingani et Nabalum, nominés MAP Mozambique: le bilan du cyclone Idai augmente à 217 morts (ministre) AIB Burkina/ Putsch 2015 : Des avocats de la défense protestent en vain contre la diffusion d’éléments sonores AIB La Chine offre à nouveau des bourses d’étude d’une valeur de 4,8 millions de FCFA APS SOULEYMANE BACHIR DIAGNE : « L’ÉCOLE AFRICAINE DOIT ÊTRE UN ESPACE PLURILINGUE’’ APS « FEMME LIONNE » : LE CHOIX DU PROFESSEUR ANDRÉE-MARIE DIAGNE EXPLIQUÉ PAR LA RÉALISATRICE MAP L’adhésion de l’Ethiopie à la Zone de libre-échange continentale africaine approuvée par le Parlement

La bibliothèque « Maison des savoirs de Kinshasa » plaide pour un renforcement de ses capacités


  12 Janvier      66        Arts & Cultures (2412), Livres (285),

   

Kinshasa, 12 Janv. 2018 (ACP).- L’animatrice en chef et responsable de la bibliothèque « Maison des savoirs de Kinshasa », dans la commune de Kasa-Vubu, Christine Batondo a, au cours d’un échange vendredi avec l’ACP, plaidé pour un renforcement de sa structure en ouvrages récents pour mieux répondre aux besoins des lecteurs de la ville province de Kinshasa.

Elle a indiqué que cette bibliothèque qui est actuellement butée à une carence en livres récents, connait une faible fréquentation des lecteurs due, selon elle, au manque notamment d’ouvrages des domaines les plus sollicités à nos jours, à savoir ceux qui touchent aux télécommunications, à la médecine, à l’économie, aux NTIC, à la géologie et environnement etc.

Elle a, de ce fait, lancé un appel aux pouvoirs publics, aux personnes de bonne de bonne volonté ainsi qu’aux operateurs économiques et aux associations culturelles ayant la promotion du livre comme centre de leur action, de venir en aide à cet espace du savoir qui contribue à l’éducation de la masse.

Concernant la conservation des œuvres d’esprit, Mme Batondo a assuré que son service dispose d’un système de gestion avancé des ouvrages, limitant notamment l’ accès des lecteurs aux rayons de livres, la codification de chaque ouvrage selon les catégories des sciences.

En outre, elle a laissé entendre que le pourcentage de la population intéressée à la lecture demeure encore faible, pour toutes les catégories de lecteurs. Qu’il s’agisse des élèves, des étudiants, des chercheurs et autres familles, selon une récente étude de sa bibliothèque. Dans ce fiable pourcentage, le bibliothécaire a également évoqué une faible participation des femmes qui fréquentent les bibliothèques, encore moins de femmes écrivaines. Cette situation serait liée, d’après elle, à l’absence jusqu’ à nos jours d’une culture de la lecture à partir des familles et des milieux éducationnels traditionnels de base.

La Maison des Savoirs de Kinshasa est une œuvre culturelle créée depuis 2011 par l’Association des maires francophones et compte actuellement 900 abonnés.ACP/YWM/Wet

Dans la même catégorie