APS JOJ DAKAR 2022 : IBRAHIMA WADE NOMMÉ COORDONNATEUR DU COMITÉ D’ORGANISATION APS CHEIKH AHMETH TIDIANE BÂ , NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA CAISSE DES DÉPÔTS ET CONSIGNATIONS APS ABDOUL LATIF COULIBALY, NOUVEAU PORTE-PAROLE DE LA PRÉSIDENCE AGP Boké/ 1.540 panneaux solaires offerts à 51 villages de la préfecture AGP Lancement du projet ‘’Développer l’Agriculture commerciale en Guinée’’ dans la Région AGP Conakry/Coup de pouce des autorités aux bouchers et vendeurs de bétails AGP Des insuffisances relevées en 2018 au Crédit Rural de Guinée NAN NCC advocates broadband development to drive industrial revolution APS ABDOU KARIM SALL S’ENGAGE POUR LA SAUVEGARDE DU PARC DE NIOKOLO KOBA APS ALIOU CISSÉ DOIT TROUVER « LA BONNE FORMULE’’ POUR LA COHABITATION AU SEIN DE LA TANIÈRE, SELON EL HADJ DIOUF

La bibliothèque « Maison des savoirs de Kinshasa » plaide pour un renforcement de ses capacités


  12 Janvier      75        Arts & Cultures (2543), Livres (302),

   

Kinshasa, 12 Janv. 2018 (ACP).- L’animatrice en chef et responsable de la bibliothèque « Maison des savoirs de Kinshasa », dans la commune de Kasa-Vubu, Christine Batondo a, au cours d’un échange vendredi avec l’ACP, plaidé pour un renforcement de sa structure en ouvrages récents pour mieux répondre aux besoins des lecteurs de la ville province de Kinshasa.

Elle a indiqué que cette bibliothèque qui est actuellement butée à une carence en livres récents, connait une faible fréquentation des lecteurs due, selon elle, au manque notamment d’ouvrages des domaines les plus sollicités à nos jours, à savoir ceux qui touchent aux télécommunications, à la médecine, à l’économie, aux NTIC, à la géologie et environnement etc.

Elle a, de ce fait, lancé un appel aux pouvoirs publics, aux personnes de bonne de bonne volonté ainsi qu’aux operateurs économiques et aux associations culturelles ayant la promotion du livre comme centre de leur action, de venir en aide à cet espace du savoir qui contribue à l’éducation de la masse.

Concernant la conservation des œuvres d’esprit, Mme Batondo a assuré que son service dispose d’un système de gestion avancé des ouvrages, limitant notamment l’ accès des lecteurs aux rayons de livres, la codification de chaque ouvrage selon les catégories des sciences.

En outre, elle a laissé entendre que le pourcentage de la population intéressée à la lecture demeure encore faible, pour toutes les catégories de lecteurs. Qu’il s’agisse des élèves, des étudiants, des chercheurs et autres familles, selon une récente étude de sa bibliothèque. Dans ce fiable pourcentage, le bibliothécaire a également évoqué une faible participation des femmes qui fréquentent les bibliothèques, encore moins de femmes écrivaines. Cette situation serait liée, d’après elle, à l’absence jusqu’ à nos jours d’une culture de la lecture à partir des familles et des milieux éducationnels traditionnels de base.

La Maison des Savoirs de Kinshasa est une œuvre culturelle créée depuis 2011 par l’Association des maires francophones et compte actuellement 900 abonnés.ACP/YWM/Wet

Dans la même catégorie