APS CAN U 23: A JOSEPH KOTO DE VALIDER LE CARTON PLEIN AIP Côte d’Ivoire/ Le Patronat se mobilise pour l’enrôlement de son personnel à la CMU AIP Côte d’Ivoire/ Une cargaison de riz présumé avarié saisie et soumise à des analyses, selon le DG du Commerce extérieur MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) APS SENEGAL: NGOUDIANE DOTÉ D’UN FOYER DE FEMMES ET D’UNE UNITÉ DE TRANSFORMATION DE PRODUITS CÉRÉALIERS MAP Burkina Faso: les deux enseignants kidnappés le 11 mars retrouvés morts AIP La Côte d’Ivoire en lice pour la Coupe d’Afrique de la Boulangerie à Casablanca MAP Nairobi parmi les métropoles les plus chères pour les expatriés (Economist Intelligence Unit) AIP Côte d’Ivoire/ La police de Bondoukou instruite sur les documents de commercialisation de la noix de cajou AIP Côte d’Ivoire/ Le dialogue, la seule issue pour arriver à la paix (Raffarin)

La BIDC obtient une ligne de crédit de 500 millions USD de l’Inde


  10 Août      30        Economie (22816), Finance (3730),

   

Dakar, 10/08/2018 (MAP) – La Banque d’investissement et de développement de la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (BIDC) et le gouvernement indien ont signé une nouvelle ligne de crédit pour un montant global de 500 millions de dollars, a annoncé, vendredi à Dakar, son président, Bashir Mamman Ifo.

M. Ifo qui participait à la 16ème Assemblée ordinaire des gouverneurs de la BIDC a informé qu’ »un accord pour une ligne de crédit de 500 millions de dollars a été signé le 25 mars dernier entre la BIDC et le gouvernement indien ».

« Nous avons écrit une lettre aux ministres des Finances de la Communauté pour les informer de la disponibilité de ces ressources et ils ont été invités à communiquer à la banque les projets prioritaires de leurs pays à financer sur la ligne de crédit indienne », a-t-il expliqué.

« La banque a levé un montant de 25 milliards de francs CFA sur le marché de l’Union économique et monétaire des États de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA) », a en outre indiqué Bashir Mamman IFO, ajoutant qu’ »un total de 60 millions de dollars a été obtenu de la Banque arabe pour le développement économique de l’Afrique (BADEA) ».

« Nous devons participer davantage à la chaîne de valeur et nous industrialiser et c’est là où intervient la BIDC », a déclaré de son côté la présidente du Conseil des gouverneurs de la BIDC, Kemi Adeosun.

« C’est rassurant de constater que malgré les difficultés, la banque a pu réaliser un bénéfice ce qui est louable », a souligné Mme Adeosun.

Dans la même catégorie