AIP COVID-19 : Une société minière offre du matériel de protection à l’administration de Bouaflé AIP Covid-19: une quinzaine d’autorisation d’entrée à Abidjan délivrées dans la région du Gboklê AIP COVID-19 : Un opérateur économique offre du matériel de protection au district sanitaire de Bouaflé AIP Un syndicat du transport aérien craint la perte de 122 200 emplois en l’absence d’un soutien de l’Etat AIP Covid-19 : les dons du gouvernement distribués aux populations et institutions de Bonoua AIP Football : le nouveau sélectionneur des éléphants souhaite le retour de Serey Dié en équipe nationale AIP Le comité de veille épidémiologique de Vavoua recherche des moyens logistiques pour la sensibilisation AIP Un agent de la SODECI meurt dans des conditions dramatiques à Bingerville AIP Covid-19 : Des vivres et des non vivres de PFO Africa à des communes AIP Covid-19 : les villages de Séguélon reçoivent des équipements de lavage des mains

La BIDC obtient une ligne de crédit de 500 millions USD de l’Inde


  10 Août      38        Economie (8189), Finance (426),

   

Dakar, 10/08/2018 (MAP) – La Banque d’investissement et de développement de la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (BIDC) et le gouvernement indien ont signé une nouvelle ligne de crédit pour un montant global de 500 millions de dollars, a annoncé, vendredi à Dakar, son président, Bashir Mamman Ifo.

M. Ifo qui participait à la 16ème Assemblée ordinaire des gouverneurs de la BIDC a informé qu’ »un accord pour une ligne de crédit de 500 millions de dollars a été signé le 25 mars dernier entre la BIDC et le gouvernement indien ».

« Nous avons écrit une lettre aux ministres des Finances de la Communauté pour les informer de la disponibilité de ces ressources et ils ont été invités à communiquer à la banque les projets prioritaires de leurs pays à financer sur la ligne de crédit indienne », a-t-il expliqué.

« La banque a levé un montant de 25 milliards de francs CFA sur le marché de l’Union économique et monétaire des États de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA) », a en outre indiqué Bashir Mamman IFO, ajoutant qu’ »un total de 60 millions de dollars a été obtenu de la Banque arabe pour le développement économique de l’Afrique (BADEA) ».

« Nous devons participer davantage à la chaîne de valeur et nous industrialiser et c’est là où intervient la BIDC », a déclaré de son côté la présidente du Conseil des gouverneurs de la BIDC, Kemi Adeosun.

« C’est rassurant de constater que malgré les difficultés, la banque a pu réaliser un bénéfice ce qui est louable », a souligné Mme Adeosun.

Dans la même catégorie