Inforpress Cabo Verde com pesticidas abaixo do limite admissível mas frágil face à introdução fraudulenta do produto, José Teixeira Inforpress MpD “convicto” de que país irá atingir meta de um milhão de turistas até 2021- deputado Inforpress Autarquia da Praia promete criar corredor exclusivo para bus e táxi ao longo do ano em curso Inforpress Santo Antão: Amupal mobiliza projectos para atenuar desemprego que afecta mulheres no Planalto Leste AIP Côte d’Ivoire/ CAN 2019 : Résultats et classement à l’issue des premiers matchs de poules AIP Côte d’Ivoire/ Le programme d’appui au développement des filières agricoles présenté aux acteurs régionaux à Korhogo AIP Côte d’Ivoire/ HEC Paris veut créer un Master entrepreneuriat à l’INPHB de Yamoussoukro Inforpress JpD formou uma geração que tem trazido soluções para Cabo Verde ao longos dos 25 anos – Euclides Silva Inforpress Ilha do Maio: Anciães extractoras de sal ponderam abandonar prática centenária APS RELIGION ET DÉVELOPPEMENT AU CENTRE D’UN COLLOQUE DE LA FKA

La BIDC obtient une ligne de crédit de 500 millions USD de l’Inde


  10 Août      31        Economie (24029), Finance (3785),

   

Dakar, 10/08/2018 (MAP) – La Banque d’investissement et de développement de la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (BIDC) et le gouvernement indien ont signé une nouvelle ligne de crédit pour un montant global de 500 millions de dollars, a annoncé, vendredi à Dakar, son président, Bashir Mamman Ifo.

M. Ifo qui participait à la 16ème Assemblée ordinaire des gouverneurs de la BIDC a informé qu’ »un accord pour une ligne de crédit de 500 millions de dollars a été signé le 25 mars dernier entre la BIDC et le gouvernement indien ».

« Nous avons écrit une lettre aux ministres des Finances de la Communauté pour les informer de la disponibilité de ces ressources et ils ont été invités à communiquer à la banque les projets prioritaires de leurs pays à financer sur la ligne de crédit indienne », a-t-il expliqué.

« La banque a levé un montant de 25 milliards de francs CFA sur le marché de l’Union économique et monétaire des États de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA) », a en outre indiqué Bashir Mamman IFO, ajoutant qu’ »un total de 60 millions de dollars a été obtenu de la Banque arabe pour le développement économique de l’Afrique (BADEA) ».

« Nous devons participer davantage à la chaîne de valeur et nous industrialiser et c’est là où intervient la BIDC », a déclaré de son côté la présidente du Conseil des gouverneurs de la BIDC, Kemi Adeosun.

« C’est rassurant de constater que malgré les difficultés, la banque a pu réaliser un bénéfice ce qui est louable », a souligné Mme Adeosun.

Dans la même catégorie