APS MÉDINA BAYE : DES TESTS DE DIAGNOSTIC RAPIDE POUR LA PRÉVENTION DU COVID-19 ANP Agadez : La DGD fait découvrir le nouveau Code national des douanes ANP Diffa by night : Restez chez vous, on sécurise ! ANP Dosso abrite un atelier de sensibilisation des médias sur la participation politique des femmes ANP Niger : 3,8 millions de personnes auront besoin d’assistance humanitaire en 2021 (ONU) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020: Le RHDP exhorte les populations à tourner le dos aux fausses rumeurs à Grand-Lahou AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : Une cinquantaine d’observateurs bénévoles formés par le CNDH à Agboville AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’Association ‘’idées de paix’’ sensibilise pour des élections apaisées APS PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE : OUATTARA ET KKB ONT TENU LEUR DERNIER MEETING MAP Côte d’Ivoire/Présidentielle : la CEDEAO dépêche des observateurs à Abidjan

LA BIDC SIGNE UN ACCORD DE FINANCEMENT DE 50 MILLIONS D’EUROS AVEC ORAGROUP


  23 Septembre      8        Economie (10105),

   

Lomé, 23 sept (ATOP) – La Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) a signé, le mardi 22 septembre à son siège à Lomé, un accord de financement d’un montant de 50 millions d’Euros soit environ 32,8 milliards FCFA avec ORAGROUP dans le cadre de la promotion des Petites et Moyennes Entreprises et Industries (PME/PMI) dans les pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africain (UEMOA).
La ligne de crédit de 50 millions d’Euros permettra à ORAGROUP de financer des PME/PMI dans l’espace communautaire. Environ 34 PME/PMI vont bénéficier de ces financements avec un ticket moyen de l’ordre de 1,03 milliards FCFA. L’investissement permettra de créer 818 nouveaux emplois permanents tout en favorisant la relance économique en cette période de crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus.
L’engagement de la BIDC au profit de ORAGROUP participe à la mise en œuvre du nouveau modèle économique de la banque communautaire ouest africaine et de sa stratégie d’intervention dans le secteur privé et s’inscrit dans l’optique de soutenir le groupe bancaire partenaire à renforcer son expertise pour bien accompagner le secteur. Cet accord de financement entre les deux institutions bancaires démontre leur volonté d’agir ensemble afin de maximiser les investissements qui s’inscrivent en cohérence avec l’agenda multilatéral du développement durable.
La cérémonie a été marquée par les signatures et échanges de documents entre le président de la BIDC, Dr George Agyekum Nana Donkor et l’Administrateur directeur général de l’ORAGROUP, Ferdinand NGon Kemoum. C’était en présence des cadres des deux institutions bancaires.
Le président de la BIDC a affirmé que l’accord de financement de 50 millions d’Euros permettra à ORAGROUP d’alimenter ses filiales pour financer des projets et programmes dans plusieurs secteurs notamment le tourisme, l’éducation et la santé. Il s’agit, selon Dr Nana Donkor, d’une contribution de la Banque communautaire pour la relance de l’économie dans les Etats de la région impactée par la crise sanitaire. Il s’est dit confiant que ce financement de la BIDC permettra d’appuyer les efforts déjà engagés par ORAGROUP pour la promotion des PME/PMI dans la sous-région. Il a justifié l’accord par le fait que les deux institutions bancaires ont les mêmes visions de développement et travaille dans le même sens.
L’administrateur directeur général de l’ORAGROUP a indiqué que le financement servira à accompagner sur le long terme les PME/PMI les plus performantes, créatrices d’emplois et de richesses dans les pays de présence de la banque. Pour M. NGon Kemoum, cet accord est l’aboutissement d’un processus rigoureux mise en place et validé par la BIDC qui a permis d’identifier les PME qui nécessitent un appui. Il a estimé que le moment était indiqué pour être aux côtés des entreprises qui, pour certaines, ont souffert des effets de la crise sanitaire et, pour d’autres, ont trouvé de mauvaises opportunités. « Notre conviction chez ORAGROUP, c’est que la pandémie de la Covid 19 nous donne une espèce de leçons pour travailler dans le sens de dépendre moins des autres et à être un peu autonome », a dit M. NGon Kemoum. Il a remercié la BIDC pour cet accompagnement.

Dans la même catégorie