GNA Des absents au baccalauréat à Savalou GNA Wa Municipal landfill site to be relocated after community agitation GNA Headmistress of BOSTEC appeals for infrastructure to boost free SHS GNA Excessive abuse of agro-chemical, threat to consumers and environment ANP Lutte contre le terrorisme : 18 ‘’terroristes’’ et 5 autres arrêtés dans une opération conjointe (ministère de la défense) ABP Le plan de communication des actions du PAG au cœur de la CAD/Atl-Lit ABP Le rapport d’activités à mi-parcours de la DDAEP examiné à la conférence administrative départementale du Couffo INFORPRESS Administrador do porto da Praia diz que turismo de cruzeiros teve evolução positiva de 25 % na última década ACP Le Grand Inga, un projet stratégique pour la RDC et toute l’Afrique ANGOP Moçambique: Volume do comércio externo aumenta entre EUA/África

La BM approuve une subvention de 150 millions de dollars pour soutenir l’éducation au Rwanda


  10 Novembre      28        Economie (23974),

   

Kigali, 10/11/2018 (MAP) – La Banque mondiale (BM) a approuvé, samedi à Kigali, une subvention de 150 millions de dollars (132 milliards de francs rwandais) au Rwanda « pour offrir un meilleur accès à l’éducation primaire ».

Cette nouvelle subvention a été annoncée par la directrice générale de la BM, Kristalina Georgieva, lors d’une conférence consacrée à la présentation d’une étude menée conjointement par BM et le gouvernement Rwandais sur « Les moteurs de la croissance au Rwanda ».

« Le mode de gestion des fonds au Rwanda a incité la BM à maintenir et renforcer son partenariat avec le pays », a déclaré à cette occasion Mme. Georgieva

« Nous sommes reconnaissants de ce partenariat soutenu avec le Rwanda car les résultats sont toujours impressionnants », a-t-elle dit, ajoutant que le capital humain représente l’un des atouts les plus précieux du Rwanda.

De son côté, le premier ministre rwandais, Édouard Ngirente, a souligné que son pays attache une grande importance au capital humain en tant que moteur vital de la croissance économique et élément clé pour une prospérité durable.

Se félicitant du partenariat « fructueux » avec la BM, le premier ministre a soutenu que le Rwanda appuie la mise en œuvre des recommandations de l’étude sur « Les moteurs de la croissance au Rwanda » qui précise que l’innovation, l’intégration, l’agglomération et la concurrence sont les principaux moteurs de la croissance rwandaise.

« Notre objectif est d’atteindre le statut de pays à revenu intermédiaire d’ici 2035 et de pays à revenu élevé d’ici 2050 », a-t-il ajouté.

L’étude dévoilée par la BM et le gouvernement rwandais préconise une série de réformes pour le renforcement des facteurs de croissance, notamment dans les domaines de l’agriculture, de l’urbanisation, de la compétitivité économique et du développement du capital humain.

Dans la même catégorie