AIP La Côte d’Ivoire, la RCA et le Burkina Faso peaufinent le démarrage des activités du projet MACOWECA AIP Les cours ont effectivement repris ce lundi à Tengrela AIP Des universitaires nationaux planchent sur un plan stratégique d’orientation pour l’élaboration d’un contrat de performance Inforpress Futebol/Santiago Sul: Celtic e Académica disputam esta quarta-feira a final da Taça Praia Inforpress Cabo Verde acolhe em Novembro o 41º Fórum Mundial dos Parlamentares para a Acção Global Inforpress Juventude em Marcha/35 anos: Líder enaltece papel do grupo na afirmação do teatro cabo-verdiano a nível internacional GNA GRA Fails to Meet Revenue Targets for 2018 GNA Chiringa wins Inter-Platoon RCC59 Boxing competition GNA Participate in the decision-making process, NCCE urges youth APS POUR LA PROMOTION DE LA QUALITÉ DANS LES INVESTISSEMENTS AGRICOLES

La BM financera un centre d’excellence agricole au profit des pays ouest-africains


Abidjan, 27/07/2018 (MAP) – Le directeur des opérations de la Banque mondiale (BM) en Côte d’Ivoire, Pierre Laporte, a annoncé, jeudi à Abidjan, le financement par son institution d’un Centre d’excellence visant à « aider les pays de la sous-région » à développer leur politique agricole.

Ce projet de centre d’excellence, au-delà du focus sur l’agriculture, devrait permettre de faire face à l’aspect recherche et « aider les pays de la sous-région à adresser les questions agricoles », a dit le responsable de la BM lors d’une conférence de presse.

A travers les projets dans la filière agricole, la Banque mondiale veut accélérer la modernisation du secteur et la « connectivité du paysan » avec l’e-agriculture qui vise à relier les fermiers à la fois virtuellement et par la route.

Ce projet qui a été d’ailleurs approuvé pour cette année fiscale, devrait coûter 70 millions de dollars, soit 39,39 milliards Fcfa. Il devrait, en outre, permettre aux acteurs du secteur agricole de vendre leurs récoltes en ligne.

La BM, a ajouté son responsable, a déjà identifié plus de 100 millions de dollars (56,26 milliards Fcfa) qu’elle va mettre à la disposition de la Côte d’Ivoire à travers deux projets régionaux dans le secteur de l’agriculture. Ceux-ci visent à adresser les enjeux agricoles de la sous-région.

Le pays devrait bénéficier dans le cadre de l’extension d’un projet régional de productivité agricole de la sous-région ouest-africaine, 75 millions de dollars soit 42,18 milliards de Fcfa.

Le secteur de l’agriculture représente 20% du Produit intérieur brut (PIB) de la Côte d’Ivoire.

Dans la même catégorie