MAP Burkina Faso: les deux enseignants kidnappés le 11 mars retrouvés morts AIP La Côte d’Ivoire en lice pour la Coupe d’Afrique de la Boulangerie à Casablanca MAP Nairobi parmi les métropoles les plus chères pour les expatriés (Economist Intelligence Unit) AIP Côte d’Ivoire/ La police de Bondoukou instruite sur les documents de commercialisation de la noix de cajou AIP Côte d’Ivoire/ Le dialogue, la seule issue pour arriver à la paix (Raffarin) MAP Tunisie: Trois terroristes tués dans le centre-ouest du pays (autorités) LINA Liberia: Senate Commits To Addressing Health Constraints Via Budgetary Allotments LINA Liberia Embraces IMF Capacity Development APS SENEGAL: 30 MILLIONS CFA DE LA MAIRIE AUX FEMMES DE TOUBACOUTA APS FÉMINISME: UN COMBAT « EN BERNE’’ AU SÉNÉGAL, SELON MARIE-ANGÉLIQUE SAVANÉ

La BM octroie un don de 41 millions de dollars au Tchad pour développer son agriculture


N’Djamena, 02/05/2018 (MAP) – La Banque mondiale (BM) a approuvé un don de 41 millions de dollars au profit du gouvernement tchadien afin de l’aider à développer et moderniser son secteur agricole, a annoncé mardi la représentation de l’Institution à N’Djamena.

« Alors que le Tchad possède une superficie agricole totale de plus de 49 millions d’hectares, seuls 6% sont actuellement cultivées », a souligné Mme Soukeyna Kane, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Tchad, ajoutant que seuls 9% des ressources disponibles en eau sont exploitées et moins de 1% des terres agricoles sont irriguées

Ce don s’inscrit dans le cadre du Projet du renforcement de la productivité agricole et résilience au climat (Propad) qui a pour objectif l’amélioration de l’accès aux technologies adaptées et appropriées aux systèmes de production rurale et à l’accélération de leur adoption dans les régions de Salamat, Moyen-Chari et Mandoul.

Le projet vise également à renforcer la résilience aux aléas climatiques, en permettant aux exploitants de prendre des décisions éclairées et d’anticiper les phénomènes climatiques.

Le projet a choisi de cibler les régions de Salamat, Moyen-Chari et Mandoul au vu de leur potentiel agricole élevé. Des régions qui affichent toutefois des taux de pauvreté rurale et d’insécurité alimentaire très préoccupants.

 

Dans la même catégorie