GNA Ministry lauds NGOs for their role in curbing illegal mining in Ghana GNA UN Refugee Chief calls for solidarity in response GNA Stakeholders sensitised on referendum on local governance ABP Le CEG d’Athiémé abrite le lancement départemental de l’examen du baccalauréat dans le Mono ABP Lydie Déré Chabi Nah lance la phase écrite du Bac à Natitingou ABP 1.059 candidats affrontent les épreuves écrites du Bac session de juin 2019 au centre du CEG1-Savè AGP Coupe nationale de Guinée : 9e trophée pour Horoya face au CIK MAP Mali : une mission conjointe ONU-UE attendue à Bamako AGP Guinée-Santé : ‘’ Plus de 300 cas de violences sexuelles enregistrés de janvier à juin 2019 et 90% des victimes ont moins de 10 ans ». Dixit Pr. Hassane Bah AGP Gaoual- : Travaux de traitement des points noirs sur la nationale Gaoual-Boké

La BOA injecte près de 610 millions d’euros dans l’économie burkinabè


  17 Octobre      54        Finance (3779),

   

Rabat, 17/10/2017 (MAP) – Le Groupe Bank of Africa (BOA), majoritairement détenu par BMCE Bank (Banque marocaine du commerce extérieur), totalise jusqu’à présent un financement de plus 400 milliards de F CFA, soit près de 610 millions d’euros, injectés dans l’économie du Burkina Faso, a indiqué le président de son Conseil d’administration, Lassiné Diawara.

Depuis 2010, le Groupe Bank of Africa est majoritairement détenu par BMCE Bank, 2ème banque privée au Maroc. BMCE Bank apporte un puissant soutien stratégique et opérationnel à la BOA, ainsi qu’un accès direct à des marchés internationaux grâce à sa présence en Europe, en Asie et en Amérique du Nord.

« Le bilan total de la BOA, à fin juin dernier, s’élève à peu près à 750 milliards F CFA, ce qui veut dire qu’il s’agit d’une institution financière solide », a affirmé M. Diawara, qui accompagnait le nouveau directeur général de Bank of Africa au Burkina Faso, Faustin Amoussou, reçu en audience, lundi à Ouagadougou, par le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thieba.

M. Diawara, relayé mardi par des médias ouagalais, a, en outre, exprimé l’engagement de la BOA dans la réussite du PNDES (Plan national de développement économique et social) au Burkina Faso. « L’objectif d’une banque est le commerce de l’argent et c’est pourquoi notre institution bancaire est appelée à financer des projets pour vivre », a-t-il relevé.

« Nous avons dit au Premier ministre que, dans le cadre du référentiel de développement du gouvernement (…), nous sommes disposés à l’accompagner dans le domaine de la santé, de l’énergie et des infrastructures », a-t-il fait remarquer.

La BOA est actuellement implantée dans 18 pays, dont huit en Afrique de l’Ouest et autant en Afrique de l’Est, ainsi que dans l’Océan indien et en France à travers un réseau de 16 banques commerciales.

Selon M. Diawara, la Banque a déjà financé des projets d’infrastructure au Burkina Faso, notamment l’échangeur du Nord où la BOA et d’autres banques de la sous-région ont apporté un financement de près de 75 milliards de F CFA. La BOA a été également choisie pour structurer le financement de la Télévision numérique de terre (TNT) en collaboration avec d’autres banques burkinabè, a-t-il rappelé, précisant que « globalement, Bank of Africa est un intervenant majeur dans le financement de l’économie comme la campagne du coton et tout ce qui concerne l’import-export et les industries ».

De son côté, M. Amoussou, a souligné que la BOA est un acteur de premier plan dans le financement de l’économie burkinabè.

« Nous avons réaffirmé au Premier ministre la volonté du Conseil d’administration de la banque d’accompagner fortement l’État burkinabè dans la mise en œuvre du PNDES. Il y a des projets porteurs qui nous intéressent, notamment dans le domaine des infrastructures, de l’énergie et de l’immobilier », a-t-il fait savoir.

Ayant vu le jour il y a plus de 30 ans au Mali, le Groupe BOA compte aujourd’hui environ 6 000 collaborateurs, présente au 31 décembre 2016 un total de bilan consolidé de 7,8 milliards d’euros et enregistre, à cette date, un bénéfice net consolidé de 113 millions d’euros.

HK

Dans la même catégorie