MAP Sénégal: la candidature à la présidentielle n’est pas une condition pour obtenir la liberté provisoire (ministre de la justice) MAP Conférence sur le rôle de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains dans la préservation de la sécurité spirituelle en Afrique les 24 et 25 février à Kampala MAP Gabon: Huit morts et plusieurs blessés dans un accident de la circulation MAP Afrique du Sud: les élections générales fixées au 29 mai (Présidence) MAP Nucléaire: Les actions en faveur du continent africain constituent une priorité stratégique pour le Maroc (Ambassadeur) MAP Somalie: un attentat à Mogadiscio fait 5 morts MAP Sénégal/Présidentielle 2024 : Le Conseil Constitutionnel entérine la liste définitive des 19 candidats MAP IOSCO : Mme Hayat réélue à la présidence du Comité Régional Afrique et Moyen-Orient MAP Gabon: La croissance devrait s’établir à 3% en 2024 (FMI) MAP La désintégration de la société sud-africaine, résultat de la dépossession des Noirs de leurs terres (étude)

La Brasco s’engage à développer le capital humain


  17 Septembre      65        Développement humain (278), Entreprises (542),

 

BRAZZAVILLE, 17 SEPT (ACI) – Les Brasseries du Congo (Brasco) envisagent à œuvrer, dans les tous prochains jours, au développement du capital humain congolais à travers la mise en place des stages, a annoncé son directeur général, M. François Gaziani, le 16 septembre dernier à Brazzaville.

Il a fait cette annonce à l’issue de l’audience que lui accordée la ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, Mme Delphine Edith Emmanuel. A cette occasion, M. Gaziani a dit que cet engagement a été pris dans le cadre de la célébration des 70 ans  d’existence de la  Brasco.

Pour lui, cet engagement va au-delà de la responsabilité sociétale des Brasseries du Congo.  «Nous essayons de voir avec la ministre en charge de l’enseignement supérieur comment nous pouvons élaborer ensemble un plan pour le développement des compétences au Congo, à travers la mise en place des conventions pour les stages», a-t-il fait savoir.

Outre l’organisation des stages, la Brasco entend collaborer avec le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation technologique dans d’autres projets pour développer les compétences du pays.

«Nous avons la même vision avec Mme la ministre, celle de développer l’employabilité et le capital humain au Congo», a-t-il conclu.

Dans la même catégorie