MAP Jusqu’à 500 millions de DH pour l’aménagement de Harhoura, une destination touristique prisée MAP Hilale démystifie auprès du SG de l’ONU et du CS la campagne hystérique de l’Algérie et du « polisario » sur la situation au Sahara MAP M. Amara plaide pour une mise en œuvre optimale du chantier de l’éducation routière MAP Rencontre à Oujda sur le droit d’accès à l’information APS LE GOUVERNEMENT INVITÉ À HÂTER LA CONCRÉTISATION D’UN PROJET DE POLYCLINIQUE DE DERNIÈRE GÉNÉRATION APS MACKY SALL VA SE FAIRE VACCINER, JEUDI (MÉDIA) APS VACCINATION : MACKY SALL PRÔNE UN ’’PLAIDOYER SOUTENU’’ ET UNE ’’MOBILISATION COMMUNAUTAIRE’’ ANGOP BANCO MUNDIAL APOIA RELANÇAMENTO DA AGRICULTURA EM ANGOLA ANGOP COVID-19: ANGOLA PREVÊ VACINAR 53 POR CENTO DA POPULAÇÃO ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 56 NOVOS CASOS E 14 RECUPERADOS

LA CAF ANNONCE LE RETOUR À SON POSTE D’AHMAD AHMAD


  31 Janvier      12        Sport (5301),

   

Dakar, 31 jan (APS) – La Confédération africaine de football (CAF) a annoncé dimanche le retour à son poste du Malgache Ahmad Ahmad, le président de ladite instance, deux jours après que le Tribunal arbitral du sport (TAS) a suspendu un jugement rendu à son encontre par la chambre de jugement de la Fifa.

La candidature de M. Ahmad à sa propre succession à la présidence de la CAF avait été rejetée par la commission de gouvernance de la confédération, au motif que le dirigeant sportif était suspendu pour cinq ans par la commission d’éthique de la Fifa.

Mais son dossier a été provisoirement déclaré recevable, à la suite d’un jugement suspensif rendu public par le TAS, vendredi dernier.

Cette cour de justice devrait juger en définitive le président en exercice de la CAF le 3 mars prochain au plus tard. Et le verdict du jugement sera rendu public avant le 12 mars prochainn, la date prévue pour les élections générales de la confédération.

Le président sortant de la CAF a été condamné en novembre dernier à une interdiction d’exercer toute activité liée au football, pour une durée de cinq ans. Un verdict prononcé par la chambre de jugement de la commission d’éthique indépendante de la Fifa.

Ahmad Ahmad est surtout accusé de détournement de fonds.

Son retour aux affaires a été approuvé par le comité d’urgence de la CAF, selon le site internet de la confédération.

‘’Sur convocation du président par intérim, M. Constant Omari, le comité d’urgence de la CAF s’est réuni ce dimanche 31 janvier en vidéoconférence [et] a pris acte de la décision du TAS’’, déclare la même source.

Par conséquent, précise-t-elle, Ahmad Ahmad retourne à ses fonctions de président de la Confédération africaine de football.

‘’Concernant sa candidature à l’élection [du président] de la CAF’’, M. Ahmad, ‘’respectueux des procédures de l’institution, va saisir la commission de gouvernance (…) dès ce lundi’’.

Selon le site Internet de la CAF, il a ‘’chaleureusement félicité Constant Omari d’avoir assuré la présidence [de l’institution] durant ces dernières semaines’’.

‘’Il a notamment mis en œuvre avec brio l’organisation du Chan’’, le Championnat d’Afrique des nations de football, qui se joue au Cameroun (16 janvier-7 février), ajoute la CAF, concernant l’intérim assuré par le ressortissant congolais (RD Congo).

‘’Je vais mener à son terme cette magnifique compétition et permettre que le football, comme toujours, triomphe’’, a promis Ahmad Ahmad.

Ancien président de la Fédération malgache de football, il a été élu président de la CAF, le 17 mars 2017.

Quatre autres candidats briguent la présidence de la Confédération africaine de football, le Sénégalais Augustin Senghor, le Mauritanien Ahmed Yahya, l’Ivoirien Jacques Anouma et le Sud-Africain Patrice Motsepe.

Dans la même catégorie