GNA NPP Parliamentary Candidate for Bibiani seeks God’s Protection GNA Unemployed grabbed over auto theft GNA Lucky Ayisah wins 2020 Gold Fields PGA Championship APS DES INGÉNIEURS CHINOIS SERONT LÀ AU MOIS DE DÉCEMBRE POUR LA RÉHABILITATION DU STADE, SELON MATAR BA APS A NIAMEY, L’OCI ADOPTE UNE RÉSOLUTION CONTRE LE TERRORISME AIP Côte d’Ivoire-AIP/Journée internationale des droits de l’enfant: les parents appelés à entourer leurs enfants d’amour AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 270 jeunes de Bédiala bénéficieront de financements d’ici fin 2020 (Ministre de la promotion de la jeunesse) AIP Côte d’Ivoire –AIP / Réhabilitation prochaine du barrage Tialoni (Boundiali) APS L’ANPS OFFRE DES KITS SANITAIRES AUX JOURNALISTES SPORTIFS DE THIÈS APS UN PROGRAMME NATIONAL DE RENOUVELLEMENT DU PARC PIROGUIER LANCÉ À MBOUR

La case de Nayé Agontimè inaugurée à Agbangnizoun


  22 Novembre      7        Culture (617), Société (25409),

   

Porto-Novo, 22 nov. (ABP)-L’Ong Animation et Développement des Initiatives locales et Aide à l’enfance (ANDIA) en partenariat avec le projet Renforcement et Participation de la Société Civile (RePaSoC) et l’Union Européenne, a procédé vendredi à l’inauguration de la case de Nayé Agontimè à Agbangnizoun, en présence des têtes couronnées, dignitaires et des responsables politico-administratifs.
Cette initiative qui s’inscrit dans le cadre du projet « Programme du patrimoine culturel par l’approche genre avec la réhabilitation de la mémoire de la reine Nayé Agontimė, vise à mettre en exergue les valeurs endogènes qui promeuvent la place des femmes dans la culture.
Selon Agnès Bogacki, présidente de l’Ong ANDIA, l’objectif du projet est de faire vivre la mémoire de Nayé Agontimè à travers ses innombrables œuvres culturelles au Brésil. Elle s’est dit émue de voir l’événement drainer autant d’acteurs culturels.
Le chef projet RePaSoC, Aristide Akandé après avoir montré en quoi l’événement témoigne de la grandeur de la reine Agontimè qui a valorisé la culture béninoise au Brésil, a invité les responsables de l’Ong ANDIA à l’entretien de la case pour la pérennisation du soutien du RePaSoC pour d’autres événements.
Thierry Azonhè représentant le maire d’Agbangnizoun a fait savoir que des actions de ce genre prouvent qu’il est nécessaire de réécrire l’histoire, non pas pour les librairies seulement, mais aussi et surtout pour y questionner l’importance de l’histoire pour le développement du Bénin.
Le représentant du directeur départemental du tourisme de la culture et des arts, Rufin Ayosso, a pour sa part souligné que la cérémonie vient renforcer le parc culturel qui va désormais permettre aux touristes d’enrichir leur séjour, ajoutant que l’initiative cadre avec la vision du régime en place et le programme de valorisation de la culture béninoise.
Après la coupure du ruban, il y a eu une visite de l’exposition de retour de Nayé Agontimè et d’autres objets symbolisant ses arts.

Dans la même catégorie