AIP Anémie et infections respiratoires, causes principales de morbidité à Dimbokro (directeur CHR) AIP Les meilleurs élèves de l’IEP de Songon récompensés AIP Les joueurs de l’équipe nationale malgache élevés au rang de chevaliers AIP Le Mouvement « Tous Debout avec Mabri » mobilise à Abobo AIP Érosion côtière : Les habitants du quartier des pêcheurs de Lahou Kpanda appellent à l’aide AIP Le médiateur d’un conflit communautaire échappe de justesse à un lynchage à Bettié AIP La 11è édition du tournoi de football pour les minimes s’ouvre bientôt à Bangolo AIP Le maire de tabou soutient les AGR des femmes de la tribu Tépo sud AIP Des actions de lutte contre la Dengue annoncées dans la commune d’Abobo NAN Breaking the Barriers Against Adoption of Traditional Medicine

La CCIB sensibilise les chefs d’entreprises et opérateurs économiques sur le projet de matérialisation de liasse de pré-dédouanement


  15 Avril      45        Economie (24312), Entreprises (1270),

   

Porto-Novo, 15 avril (ABP)- La vice-présidente de la Chambre de Commerce et de l’Industrie du Bénin (CCIB), Mme Awahou Codjo Alabi, assistée d’autres acteurs de la vie commerciale et économique, a ce mercredi, au nom de l’Institution, informé et sensibilisé les chefs d’entreprises et opérateurs économiques sur le projet de ématérialisation de la liasse de pré-dédouanement.

Mme Awahou Codjo Alabi a porté à la connaissance des chefs d’entreprises et des opérateurs économiques que l’évènement qui les réunit est d’une importance capitale pour eux dans le cadre de leurs relations avec l’administration et le service des douanes, en particulier, pour la prospérité de leurs affaires en matière de commerce, d’exportation et d’importation.

Elle a dit qu’au nombre des griefs formulés contre l’administration figurent les problèmes d’éthique, la lenteur dans le traitement des dossiers et le très faible degré d’informatisation des différentes prestations. Ce qui porte entorse à la croissance économique dans les deux camps, côté Etat et côté opérateurs et sa suite. Dans ce contexte qui n’arrange pas du tout les acteurs et les citoyens, des réflexions ont été menées pour réduire de façon considérable l’intervention de l’homme dans le processus de traitement des documents commerciaux. Il est question de savoir qu’il y a désormais consensus en matière de traitement numérique de la gestion administrative des opérations fiscales et douanières. Cette option vise la sécurisation des flux logistiques, l’optimisation des coûts grâce à la limitation des contrôles physiques, l’amélioration de l’efficacité des services en charge du contrôle fiscal et de la perception des droits et taxes.

Le processus du tout numérique dans le domaine des opérations douanières est la suite logique du dispositif du guichet unique. C’est, en fait, la dématérialisation de la liasse de pré-dédouanement permettant de gérer les différentes étapes, depuis l’envoi du manifeste des navires jusqu’à la sortie du port.

Elle a ensuite dit que le projet de dématérialisation de la liasse de pré-dédouanement fait partie des réformes engagées par le Bénin en vue d’améliorer l’environnement des affaires, pour accroître la compétitivité du Port de Cotonou et garantir un partenariat public-privé gagnant-gagnant dynamique et productif. Le projet, entre autres, est favorable au secteur privé dans la mesure où les avantages se traduiront par plus de visibilité et de rapidité dans le traitement des dossiers, zéro document papier à fournir grâce à un système de stockage partagé de documents en ligne, zéro information redondante à fournir grâce au document administratif unique, une facturation centralisée, un accès simple aux règlementations en vigueur avec des mises à jour quotidiennes.

Une communication sur le projet, animée par le représentant de la Société d’exploitation du guichet unique du Bénin (SEGUB), Florian Legroux, et les débats de clarification des zones d’ombre des uns et des autres, ont permis aux participants de cerner plus ou moins les contours de ce projet.

Mme Awahou Codjo Alabi a, au terme de son allocution, exhorté les uns et les autres à s’inscrire dans la dynamique des réformes productives engagées par le gouvernement et à rester à l’écoute des orientations du Bureau exécutif de la CCIB.
ABP/JMN/JFH

Dans la même catégorie