ACP Une exposition « photo-plaidoyer » pour l’amélioration de l’accès à l’eau potable en RDC ACP RDC : la JICA encourage l’apport de l’INPP dans l’économie congolaise ACP Les étudiants de l’UPC édifiés sur la francophonie ACP La CENI reporte les élections des gouverneurs GNA Government working towards non-custodial sentencing regime GNA Invest in Sustainable Water to Achieve SDGs – CRS GNA President Akuffo-Addo reiterates his resolve to end political Party vigilantism ACP L’Assemblée nationale dotée d’un règlement intérieur ACP Les journalistes membres de l’UPF encouragés à la formation continue ACP La secrétaire générale de l’OIF pour plus d’accès au haut débit d’internet

La CCIT présente un nouvel outil de digitalisation du système d’information aux opérateurs économiques


  21 Septembre      61        Economie (22882), Téchnologie (909),

   

Lomé, le 21 sept. (ATOP) – La Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) a présenté le jeudi 20 septembre à Lomé, aux opérateurs économiques un nouvel outil de digitalisation du système d’information de gestion de la relation client.
Ce nouveau système d’information en anglais Customer Relationship Management (CRM), est un ensemble de dispositions informatiques installées au sein de la Chambre consulaire pour donner plus de possibilité et de flexibilité aux collaborateurs et agents de cette chambre, afin de mieux répondre aux besoins des clients notamment les opérateurs économiques ou toute personne souhaitant avoir une information ou un appui de la CCIT pour mieux gérer ses activités et les rendre plus performant et rentable. Il est constituée de trois rubriques à savoir : la force de vente, le service client et le marketing. Ce système d’information permet d’améliorer la relation client et d’augmenter les prestations de service.
L’objectif de la CRM est d’instaurer un climat de confiance avec les opérateurs économiques, de développer avec eux, une relation de proximité en tenant compte de leurs réels besoins.
Ce processus de digitalisation du système d’information de la CCIT a été conçu et présenté par le directeur général de la société tunisienne I-WAY, Amine Khalifa Turki. Ce dernier a précisé que cet outil permettra aux adhérents d’avoir un espace personnalisé de données. « Il y aura beaucoup d’avantage aux opérateurs économiques parce qu’ils vont sentir qu’il y a des gens qui s’occupent d’eux et qu’il y a une base de données qui va regrouper tous les échanges avec la CCIT dans une autre base de données plus sécurisée ». Il a aussi relevé que ce nouveau dispositif aidera la Chambre consulaire à analyser les attentes des opérateurs économiques et mieux agir sur les résultats des enquêtes pour rendre un service meilleur et plus performant.
Le président de la CCIT, Germain Essohouna Meba a fait savoir que la digitalisation du fonctionnement de son institution vise l’intégration des processus de gestion interne pour une traçabilité des actions menées au bénéfice de l’opérateur. « Ce qui renforcera notre présence et notre action dans les régions. L’isolement dû à l’éloignement géographique sera ainsi fortement atténué, voire éradiqué en vue d’une contribution inclusive et durable.», a-t-il mentionné.
M. Meba a rappelé que le rôle de la CCIT est d’accompagner le secteur privé dans une recherche constante pour plus de performance. Il a demandé aux opérateurs économiques d’adhérer à cette nouvelle démarche pour plus de visibilité. Il a exprimé sa reconnaissance aux autorités du pays pour la confiance accordée à la Chambre consulaire et salué les réformes engagées pour améliorer l’environnement des affaires au Togo.

Dans la même catégorie