APS UGB : la Coordination des étudiants lève son mot d’ordre de grève (communiqué) APS Keur Massar: Issakha Diop demande l’accélération du rythme d’exécution des ouvrages contre les inondations AIP Modou Diagne Fada juge « extrêmement infime » la quantité de 373 tonnes d’arachides à Louga AIP Le programme des filets sociaux va s’étendre à 100.000 nouveaux ménages APS Omar Pène anime une conférence sur le climat à la Sorbonne, samedi AIP Bientôt un festival culturel pour le District des Lacs APS Le complexe sportif Mohamed IV, un bijou à la pointe de la modernité AIB Burkina/Education : La CEB Fada N’Gourma n°1 tient son premier conseil de l’année 2023. AIB FESPACO 2023 : Installation du comité national d’organisation fort d’une soixantaine de membres AIB Coopération : Le sous-secrétaire d’Etat américain pour l’Afrique de l’Ouest échange avec le président Traoré

La CEA-ONU accueille la 6eme réunion virtuelle de l’ONU sur la gestion mondiale de l’information géospatiale pour l’Afrique


  2 Décembre      36        Politique (21561), Technologie (778),

   

Addis-Abeba, 02/12/2020 (MAP) – La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA-ONU), basée à Addis-Abeba, accueille du 1er au 4 décembre, la 6eme réunion virtuelle du Comité des Nations Unies sur la gestion mondiale de l’information géospatiale pour l’Afrique (UN-GGIM : Afrique).

« UN-GGIM : Afrique » qui a été créée pour coordonner le développement géospatial africain et contribuer à l’initiative mondiale plus large, aide les États membres de la CEA-ONU « à faire progresser des visions holistiques dans le but de favoriser l’utilisation efficace des produits et des ressources géospatiales à l’appui des défis mondiaux émergents et de divers secteurs socio-économiques en Afrique».

En raison de la pandémie de covid-19, les agences nationales de cartographie (NMA) ont été confrontées à plusieurs défis, il est donc plus que jamais nécessaire de soutenir le système national de cartographie, souligne la CEA-ONU dans un communiqué.

« Les différentes stratégies adoptées par les États membres pour contenir la pandémie ont contribué à atténuer les dommages créés par la crise sanitaire dans tous les secteurs socio-économiques et environnementaux, la cartographie n’étant pas exclue. Ces mesures ont nui à la mise en œuvre des plans de cartographie et à la capacité de la NMA à répondre aux besoins en données et aux services de cartographie en temps opportun », souligne la CEA-ONU.

La Commission onusienne ajoute que des stratégies de résilience ont été adoptées par les NMA pour assurer la production d’ensembles de données géospatiales fondamentales et thématiques, notant que ceci a été rendu possible par l’introduction de mesures de continuité des activités pendant la crise de COVID-19.

Le principal objectif de la sixième réunion est de passer en revue les progrès accomplis sur les recommandations et les actions des réunions précédentes d’ONU-GGIM : Afrique, indique-t-on.

Le résultat du sixième « UN-GGIM : l’Afrique » contribuera à la réalisation de la vision de l’ONU-GGIM à l’échelle mondiale, encouragera que des progrès plus substantiels soient réalisés pour la région Afrique et tirera parti des capacités habilitantes des technologies de l’information géospatiale afin de répondre au développement de l’Afrique et à l’appui des nouveaux défis mondiaux, relève la CEA-ONU.

Dans la même catégorie