AGP Six morts et 2 blessés dans deux accidents de la circulation à Essassa et à Kango APS CASAMANCE : UN LOT D’ÉQUIPEMENTS AGRICOLES REMIS AUX PAYSANS DU BLOUF APS UN ÉCRIVAIN ÉVOQUE LA CHALEUR HUMAINE DU SANDAGA DE SON ENFANCE APS COVID-19 : LES DROITS ET LA SANTÉ DES FEMMES « MIS À L’ÉPREUVE » (ENQUÊTE) ANGOP PR augura reforço da cooperação com Malawi ANGOP Covid-19: Angola sem registo de casos positivos nas últimas 24 horas MAP Souss-Massa: Les examens du Baccalauréat se poursuivent dans « d’excellentes conditions » (Responsable) AGP Dubréka-Société : 06 morts et 04 blessés sur la nationale N°3 à Gbantama. AGP Boké/Covid19: La SMB offre des matériels médicaux à l’hôpital régional. AGP Guinée/politique : Lancement du mouvement Nouvelle Génération Politique (NGP)

La cellule de communication cible ’’surtout’’ la presse en ligne pour une meilleure visibilité de l’évènement (coordonnateur)


  16 Novembre      12        Religion (519), Securité (1476),

   

Dakar – Le coordonnateur de la cellule de communication de l’édition 2019 du Gamou de Ndiassane, Elhadji
Mouhamed Kounta, a évoqué samedi les ‘’innovations’’ mises en œuvre pour une meilleure visibilité de la 136-ème édition de cet évènement commémorant l’anniversaire de la naissance du Prophète de l’Islam.

Selon Elhadji Mouhamed Kounta, des invitations ont été lancées à des médias classiques nationaux, mais ‘’surtout’’ à la presse en ligne tant au plan national que sous-régional, pour être en phase avec le développement des nouvelles technologies.

‘’Ndiassane n’avait pas l’habitude de communiquer sur ce qu’il faisait, mais à l’ère de la mondialisation, de la digitalisation, pour qu’un message soit répandu à travers le monde, il faut communiquer avec méthode’’, a dit M. Kounta.

Conscient de cette donne, un comité d’organisation a été mis sur pied, dès le début sur instruction du khalife, avec des commissions, a t-il expliqué.

Un comité scientifique a réfléchi à la thématique du Gamou et une cellule de communication est à pied d’œuvre, ‘’pour essayer de rendre beaucoup plus visibles les activités du Gamou’’, a dit son responsable.

Cette année, sur instruction du septième khalife, Cheikh Bécaye Kounta, qui prône une ‘’ouverture’’ de la cité fondée en 1883, pour une plus grande visibilité du Gamou, ‘’beaucoup de sites d’informations au niveau national mais aussi sous-régional’’ ont été invités à ‘’diffuser le plus largement possible les activités’’ de l’évènement.

La cité de Ndiassane est le point de convergence de disciples khadres, en provenance de la sous-région, notamment du Mali. Des citoyens Mauritaniens et Gambiens viennent aussi prendre part à la manifestation. A ce jour la cellule n’a pas encore fini de lister les organes qui ont répondu à l’appel, mais ils approchent la centaine.

Dans la même catégorie