GNA Science Farmer’s Day Themes: National Themes of Farmer’s over the decades GNA CSIR-Scientists introduce three improved rice varieties to farmers GNA Advans Ghana crowned the Best Company in Charitable Giving ANP Fonds d’aide à la presse 2018 : plus de 185 millions de francs CFA répartis aux médias privés INFORPRESS Governo anuncia chegada de um novo barco para reforçar as ligações marítimas inter-ilhas INFORPRESS ARC considera orçamento de 2020 insuficiente para fazer face as necessidades num ano eleitoral INFORPRESS ACV promove sessão cultural de celebração da morna e de aniversários natalícios de poetas e artistas cabo-verdianos AIP Côte d’Ivoire-AIP-Inter / Les nominés à la Caf Awards 2019, connus AIP Côte d’Ivoire/ L’Amicale des directeurs de Gagnoa offre une trentaine de poches de sang AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Festibo 7: Une cérémonie d’ouverture riche en son et en couleur

La cellule de communication cible ’’surtout’’ la presse en ligne pour une meilleure visibilité de l’évènement (coordonnateur)


  16 Novembre      2        Religion (368), Securité (1156),

   

Dakar – Le coordonnateur de la cellule de communication de l’édition 2019 du Gamou de Ndiassane, Elhadji
Mouhamed Kounta, a évoqué samedi les ‘’innovations’’ mises en œuvre pour une meilleure visibilité de la 136-ème édition de cet évènement commémorant l’anniversaire de la naissance du Prophète de l’Islam.

Selon Elhadji Mouhamed Kounta, des invitations ont été lancées à des médias classiques nationaux, mais ‘’surtout’’ à la presse en ligne tant au plan national que sous-régional, pour être en phase avec le développement des nouvelles technologies.

‘’Ndiassane n’avait pas l’habitude de communiquer sur ce qu’il faisait, mais à l’ère de la mondialisation, de la digitalisation, pour qu’un message soit répandu à travers le monde, il faut communiquer avec méthode’’, a dit M. Kounta.

Conscient de cette donne, un comité d’organisation a été mis sur pied, dès le début sur instruction du khalife, avec des commissions, a t-il expliqué.

Un comité scientifique a réfléchi à la thématique du Gamou et une cellule de communication est à pied d’œuvre, ‘’pour essayer de rendre beaucoup plus visibles les activités du Gamou’’, a dit son responsable.

Cette année, sur instruction du septième khalife, Cheikh Bécaye Kounta, qui prône une ‘’ouverture’’ de la cité fondée en 1883, pour une plus grande visibilité du Gamou, ‘’beaucoup de sites d’informations au niveau national mais aussi sous-régional’’ ont été invités à ‘’diffuser le plus largement possible les activités’’ de l’évènement.

La cité de Ndiassane est le point de convergence de disciples khadres, en provenance de la sous-région, notamment du Mali. Des citoyens Mauritaniens et Gambiens viennent aussi prendre part à la manifestation. A ce jour la cellule n’a pas encore fini de lister les organes qui ont répondu à l’appel, mais ils approchent la centaine.

Dans la même catégorie