ABP Bientôt un nouveau code pétrolier pour règlementer le secteur pétrolier au Bénin ABP 36,5 milliards F Cfa pour la protection de la côte à l’Est de Cotonou et la viabilisation du site de construction logements sociaux à Abomey-Calavi ABP Signature à Malanville d’un accord de partenariat entre la FNEN-DADDO et l’ASPEB sur la transhumance transfrontalière. AIB Acquittement  de Laurent Gbagbo et procès du putsch manqué, en vedettes dans la presse burkinabè Inforpress Inforpress e Instituto Camões rubricam protocolo de cooperação para aprimoramento e capacitação profissional da agência Infropress Restauração da Capela Gótica da Igreja de Nossa Senhora do Rosário arranca em Fevereiro e será concluída em Dezembro de 2019 Inforpress Futebol: Fabrício Duarte apita jogo de apuramento da Taça das Confederações AGP Le président Ali Bongo de retour au Maroc pour sa convalescence Inforpress Fogo: Segunda fase de reabilitação do Complexo Educativo Eduardo Gomes Miranda inaugurada na sexta-feira AIB Le Burkina veut améliorer la qualité de son climat d’affaire

La CEMAC annule 90 pc des arriérés de cotisation des Etats membres


  1 Novembre      54        Economie (21983), Finance (3696),

   

Rabat, 01 nov 2017 (MAP)- Les chefs d’Etats de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ont décidé d’annuler 90 pc d’arriérés de cotisation des Etats membres en vue de les encourager à honorer leurs engagements quant à la conduite des chantiers communautaires, rapporte la presse locale.

La décision de la conférence des chefs d’Etat de la CEMAC, tenue mardi à N’djamena, s’explique par le niveau élevé des arriérés accumulés par les Etats depuis des années et la volonté des dirigeants de la sous région de repartir sur de nouvelles bases et d’assurer un fonctionnement harmonieux de l’organisation, explique la même source, citant le communiqué final sanctionnant les travaux de cette réunion.

Les pays de la CEMAC sont tenus, toutefois, de s’acquitter des arriérés résiduels, soit 35 millions de dollars, l’équivalent de 21 milliards de Fcfa, avant la fin de l’année et d’appliquer intégralement le mécanisme de liquidation et de recouvrement de la taxe communautaire d’intégration, souligne la presse.

Nombre de sujets ont été abordés lors de la réunion de N’djamena, notamment l’ouverture intégrale des frontières, la suppression des visas pour tous les ressortissants de la CEMAC circulant dans l’espace communautaire, le financement de la communauté, la politique énergétique, la politique communautaire des transports, les questions monétaires, bancaires et financières, le rapprochement des bourses de valeur régionale et nationale et la politique commerciale commune.

Dans la même catégorie