APS TOUTES LES PERSONNES AYANT COMMIS DES ACTES DE VANDALISME SERONT TRADUITES EN JUSTICE (MINISTRE) AIP Vers une collaboration entre la FAO et l’UNESCO en vue de réaliser les ODD en Côte d’Ivoire (Communiqué) AMI Ouverture du congrès constitutif de l’Union des anciens ministres de Mauritanie AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plus 33.000 soldats pour sécuriser les élections législatives (CEMGA) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: La CEI Bouaflé déploie ses agents électoraux AIP Après la Côte d’Ivoire et le Ghana, la Guinée procède au lancement de la vaccination de masse contre la COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le financement privé de la recherche publique au centre de la rentrée solennelle 2021 du CSRS AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ La Cour suprême rejette le recours de l’opposant ghanéen John Mahama AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ RSF dénonce une série d’atteintes à la liberté de la presse au Sénégal (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Divo ne doit plus se transformer en champ de batailles à l’occasion des élections (Wanep-CI)

La CENI organise une rencontre d’échange et de partage avec les présidents départementaux de l’institution


  13 Février      16        Politique (15659),

   

Dosso, 13 Fév. (ANP)- En prélude au 2ème tour de l’élection présidentielle, la commission Electorale Nationale Indépendante a organisé, ce samedi 13 février 2021 à Dosso, une rencontre d’échanges et de partage sur les opérations électorales avec les présidents départementaux de la région de Dosso.

La cérémonie a été présidée par le secrétaire général du gouvernorat de la région, Monsieur Assoumana Amadou, en présence d’une mission de la CENI, des représentants de la CENI de la région de Dosso, des responsables des Forces de Défense et de Sécurité (FDS), des cadres régionaux, des notables de la cour du sultan, des chefs de quartier et des leaders religieux.

Dans le discours qu’il a prononcé à cette circonstance, le secrétaire général du gouvernorat de Dosso, M. Assoumana Amadou a rappelé que ‘’nous sommes à un moment crucial de la vie de la nation’’.

Le processus électoral, a-t-il souligné, est ‘’un moment déterminant et sensible pouvant conduire à une alternance démocratique, un engagement pris par les plus hautes autorités de la République en l’occurrence le Président Issoufou Mahamadou’’.

C’est pourquoi, le secrétaire général du gouvernorat de Dosso a considéré que ‘’cette rencontre d’échanges vient à point nommé particulièrement au regard des enseignements tirés des scrutins du 13 et du 27 décembre 2020’’.

C’est pourquoi, M. Assoumana Amadou a demandé aux participants de ‘’suivre avec beaucoup d’attention les enseignements qu’ils auront à tirer de ces échanges’’.

Le secrétaire général du gouvernorat de Dosso s’est dit ‘’persuadé’’ qu’au sortir de cette rencontre, les présidents départementaux de la CENI de la région de Dosso seront mieux outillés pour être à même de sensibiliser tous les acteurs locaux dans toutes les communes relevant de leurs départements respectifs dans lesquels ils auront à diriger les activités de la CENI.

M. Assoumana Amadou leur a rappelé leur mission qui est ‘’très importante pour le Niger’’ et s’est dit ‘’convaincu’’ qu’ils la mèneront à bon port conformément à leur serment et à leur attachement à leur pays.

Cela, a précisé M. Assoumana Amadou, permettra de ‘’réduire non seulement de façon drastique le nombre élevé de bulletins nuls constatés lors des scrutins du 13 et 27 décembre 2020, mais favorisera également des opérations électorales saines, sincères et acceptées de tous’’.

C’est ensemble, a indiqué le secrétaire général du gouvernorat de Dosso, que ‘’nous allons mener cette phase à bon port’’.

Notre pays, a-t-il dit en substance, a besoin d’un scrutin juste, transparent et honnête dont les résultats seront acceptés par tous.

Auparavant, le représentant de la CENI, M. Modi Alzouma a, au nom du président de la CENI, exprimé sa gratitude aux autorités administratives et coutumières de la région de Dosso pour ‘’toute l’attention dont ils ont fait l’objet depuis leur arrivée dans la capitale des Djermakoyes’’.

Cela, a-t-il souligné, est ‘’la preuve de leur engagement aux côtés de la CENI qui ne peut qu’apprécier ce soutien inestimable dans la conduite du processus électoral’’.

M. Modi alzouma a saisi l’opportunité pour remercier les partenaires de la CENI particulièrement le PNUD dont le soutien a permis l’organisation de la présente rencontre qui se poursuivra dans toutes les communes de la région sous la conduite des présidents départementaux de la CENI.

Rappelons que le 21 février prochain, 7,4 millions de nigériens sont appelés aux urnes pour élire le futur Président de la République du Niger

Dans la même catégorie