APS LA DEUXIÈME PHASE DE LA CMU SERA LANCÉE CETTE ANNÉE, SELON MACKY SALL APS A CAUSE DU COVID-19, LE GOUVERNEMENT SUSPEND SES CONFÉRENCES BIMENSUELLES JUSQU’À NOUVEL ORDRE APS ARACHIDE : À KAOLACK, LA SONACOS EST EN RETARD SUR SES OBJECTIFS DE COLLECTE (DIRECTEUR) APS L’UNICEF OFFRE DES KITS SCOLAIRES À DES ÉLÈVES DE FAMILLES VULNÉRABLES DE ZIGUINCHOR GNA Kotoko moves to third place on league log after beating Dwarfs GNA Ayebeng Memorial Kindergarten Block gets facelift GNA Avoid over enrollment of school pupils- Director of Education GNA Parliament stands down motion to suspend payment of university fees GNA Sandema traders disregard COVID-19 protocols GNA COVID-19 Awareness: NCC calls for support

LA CNLPAL SENSIBILISE LES LYCEENS DE TCHAMBA, TCHAOUDJO ET SOTOUBOUA


  8 Décembre      16        Education (4119), Securité (1795),

   

Lomé 8 dec. (ATOP) – Une délégation de la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération, la Circulation et le trafic illicites des Armes Légères et de Petits Calibres (CNLPAL), conduite par son vice-président, El Hadj InoussaBouraïma, à sensibiliser les élèves et le corps enseignant des Lycées de Tchamba, Sokodé et le Lycée I de Sotouboua sur la non-violence les 1er, 2 et 3 décembre dans lesdites localités.
Ces séances ont pour but d’amener les apprenants à prendre conscience des dangers liés à la violence armée et à adopter des comportements pacifiques. Que ce soit au lycée de Tchamba , de Sokodé et au Lycée I de Sotouboua , les élèves ont suivi des exposés, entre autres, sur les différentes formes de violences, les violences en milieu scolaire, la gestion des conflits, et les questions relatives aux armes blanches et à feu. Par ailleurs, les apprenants et les enseignants ont aussi été entretenus sur la pandémie de la Covid-19, ses causes, ses symptômes, la situation au niveau de la région centrale et les mesures pour la combattre.
Les travaux ont abouti à l’installation des clubs de paix et de sécurité dans les trois établissements. Ces clubs ont pour mission de poursuivre la sensibilisation aux niveaux de leurs pairs afin que les vertus de paix soient enracinées en milieu scolaire et dans la société.

Le vice-président de la CNLPAL, InoussaBouraïma a souligné que ce projet est initié suite au constat fait sur plusieurs formes de violences en milieu scolaire, notamment, les intimidations, les attaques verbales et physiques, les viols et traitements dégradant. Il a exhorté les apprenants et les enseignants à œuvrer pour la paix dans leurs milieux respectifs.
Les préfets ont attiré l’attention des uns et des autres sur les dangers de la détention illégale et de la circulation des armes. Il a demandé à ceux qui possèdent les armes à se faire recenser pour éviter la prison.

Dans la même catégorie