ANP Ouverture des frontières terrestres au Niger : Les transporteurs interurbains reprennent progressivement le trafic vers l’international ANP Séance de questions d’actualité au Parlement : Quatre membres du Gouvernement interpelés devant le parlement ANP Niger : 7 nouveaux membres de la haute cour de justice prêtent serment devant le parlement GNA ECOWAS pushes launch of single currency to 2027 GNA ADB holds customer appreciation get-together APS LIGUE DE SAINT-LOUIS : LES INTERNATIONAUX APPORTENT LEUR SOUTIEN À AMARA TRAORÉ APS TAMBACOUNDA : UNE SUBVENTION DE PRÈS DE 14 MILLIONS POUR LES COMITÉS DE DÉVELOPPEMENT DE QUARTIERS APS PREMIÈRE CÉRÉMONIE DE GRADUATION DE L’ÉCOLE MAARIF DE THIÈS APS LE PRÉSIDENT SALL FINIT SA TOURNÉE EN INAUGURANT UN DAARA ET UN RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE GNA KAIPTC to hold regional security stakeholders meeting in Banjul

La Commission Climat pour le Sahel signe un mémorandum d’entente avec le Maroc


  28 Octobre      39        Environnement/Eaux/Forêts (2981),

   

 Niamey, 28 Octobre (ANP) – Le Cadre Transitoire Opérationnel de la Commission Climat pour la Région du Sahel (CTO-CCRS) et le Centre de Compétences en Changement Climatique du Maroc (4C) ont procédé, ce mercredi 28 Octobre 2020 par visioconférence, à la signature d’un mémorandum d’entente devant régir leur future collaboration.

Les documents y relatifs ont été paraphé, côté CCRS, par le Ministre Directeur de Cabinet du Président de la République du Niger,  M. Ouhoumoudou Mahamadou, en présence de l’Ambassadeur du Royaume du Maroc au Niger.

Le Niger, note-t-on, préside cette Commission créée en marge de la COP-22 tenue en 2016 à Marrakech au Maroc.

Pour le Ministre Ouhoumoudou Mahamadou, la signature du mémorandum d’entente traduit la concrétisation du partenariat entre les deux Institutions en même temps qu’elle permet de définir les mécanismes cohérents et synergiques pour la conduite de l’étude de préfiguration du mécanisme financier de la CCRS, la mobilisation des ressources relative à la réalisation de ladite étude, la définition des mécanisme cohérent et pertinents d’échanges d’expériences et de renforcement des capacités dans le domaine de la lutte contre les changements climatiques.

Selon lui, « l’étude de préfiguration du mécanisme financier de la Commission Climat pour la Région du Sahel permettra d’analyser les cadres institutionnels, juridiques, techniques, fiscaux et financiers existants dans les pays de la Commission ou autres et qui concernent les organismes intergouvernementaux sous régionaux ou régionaux, d’identifier et analyser les barrières impactant une collaboration optimale entre les pays de la CCRS et enfin de proposer un mécanisme financier adéquat du Plan d’investissement climat pour la région du Sahel (PIC-RS) ».

Bien plus, a fait savoir le Ministre Directeur de Cabinet du Président Issoufou, la signature de ce Mémorandum vient à point nommé en ce sens que les objectifs qu’il englobe constituent des étapes importantes dans l’accomplissement des missions du CTO-CCRS dont les activités régionales ont été officiellement lancées ce jour même à Niamey.

Dans la même catégorie