APS Samba Ndiobène Ka « satisfait » de l’avancement des travaux de pavage à Biscuiterie APS L’Etat et le groupe de la BAD signent deux accords de financement ANP Le Ministre du pétrole sur le chantier du pipeline Niger-Bénin dont 70% des travaux sont réalisés ANP Réunion du comité de Pilotage du suivi de la mise en œuvre de la stratégie Nationale de lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées au Niger APS Coupe du monde des clubs: Al-Hilal en finale APS Le DG de la SN-APS participe par visioconférence à un festival documentaire chinois APS La SONACOS va dégager  »10 à 13 milliards de FCFA » pour la prochaine campagne de commercialisation (DG) APS Pape Mamadou Sy rêve de signer un contrat professionnel avec un grand club MAP RDC: trois manifestants tués lors de l’attaque d’un convoi de l’ONU (MONUSCO) MAP RCA: Plus de 400 millions de dollars nécessaires pour répondre aux besoins humanitaires en 2023 (ONU)

La Commission de l’Ua sur les Tic invitée à inscrire le Caria dans son plan d’action


  24 Juin      29        Economie (17270), Technologie (781),

   

Brazzaville, 24 Juin (ACI) – Le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, M. Léon Juste Ibombo, a invité, le 23 juin à Brazzaville, la Commission de l’Union africaine (Ua) en charge des Technologies de l’information et de la Communication (Tic) à inscrire le Centre africain de recherche en intelligence artificielle (Caria) dans son plan d’action et ses initiatives de l’agenda 2063.

Ouvrant les travaux de la réunion virtuelle 2022 du bureau du Comité technique spécialisé de la commission de l’Ua en charge des Tic, il a dit que les programmes de formation en Intelligence artificielle (Ia) et sciences des données du Caria visent à prévenir la pénurie des compétences africaines en la matière.

Dans le cadre du renforcement des capacités en cyber-sécurité, le gouvernement du Congo a signé, le17 juin dernier à Paris en France, un protocole d’accord avec le Forum mondial sur la cyber-expertise (Gfce), en vue de l’organisation, les 27 et 29 septembre  prochains à Brazzaville, du forum de la communauté Africa Cyber Experts, a poursuivi M. Ibombo.

Pour lui, la raison d’être et le dynamisme du Comité technique spécialisé est de cristalliser les énergies et les intelligences, afin d’impulser le système d’accélération de transformation digitale de l’Afrique.

«Le succès et la réussite de nos travaux dépendent de la qualité de vos analyses, de la profondeur de votre expertise. C’est pourquoi je vous exhorte au travail bien fait, dont les conclusions reflèteront l’esprit et les orientations pertinentes des ministres en charge des Technologies de l’information et de la communication», a-t-il déclaré.

Dans son intervention, il rendu hommage aux Chefs d’Etat et de gouvernements du continent africain pour leur attachement à la paix et au développement socioéconomique.

Au cours de cette session, les participants ont mis l’accent sur plusieurs secteurs, parmi lesquels la poste, pour favoriser le commerce et la gouvernance électronique ; l’agriculture et la santé numériques, pour un niveau et une qualité de vie élevés des africains ; et l’approche continentale sur l’Ia.

Le bureau du Comité technique spécialisé de l’Ua a pour mission d’assurer la supervision, le suivi et l’évaluation des politiques, des programmes et des décisions prises par les organes de l’Ua.

Dans la même catégorie