GNA Five women in coastal Volta acquire alternative livelihood skills GNA ‘Sweating while working out is not fat-burning’ GNA CSIR builds journalists’ capacity to promote science reporting GNA Principal calls for completion of projects ACP 121 nouveaux cas confirmés de Covid-19 enregistrés samedi en RDC ACP Participation du ministre des Finances Sele Yalaghuli à la réunion du G20 des Finances ACP Le SYECO et le SYNECAT appellent le premier ministre à résoudre les problèmes liés à la gratuité de l’enseignement ACP Appel au Premier ministre à plus de rigueur dans le choix des membres du gouvernement ACP Relance des échanges commerciaux entre l’Afrique du Sud et la RDC APS DES FEMMES DE L’OPPOSITION DÉNONCENT L’ARRESTATION DE MILITANTES DE PASTEF

La communauté internationale encourage « fortement » la réconciliation en Côte d’Ivoire


  4 Février      13        Politique (15397),

   

Abidjan, 04 fév 2021 (AIP)- La communauté internationale, que nous représentons, encourage fortement toutes les tentatives de réconciliation, en appelant tous les acteurs politiques ivoiriens à faire preuve de générosité et de courage pour poursuivre la décrispation et tracer les sillons d’une paix durable, a déclaré jeudi 04 février 2021, le Nonce apostolique, Mgr Paolo Borgia.

Le doyen du corps diplomatique, Paolo Borgia s’exprimait à l’occasion de la présentation de vœux des corps constitués, au président de la République, Alassane Ouattara, à la salle des pas perdus du palais de la présidence à Abidjan.

Pour le Nonce, l’amorce du dialogue politique initié par le chef de l’Etat vaut son pesant d’or. Il a salué la mise en liberté provisoire des détenus des crises électoralistes, « dans l’espérance qu’on puisse arriver à une conclusion définitive pour tous les cas en attentes de solution ». Le prélat a espéré que la création d’un ministère dédié à la réconciliation soit l’instrument efficace pour favoriser le dialogue franc et inclusif.

Selon le Nonce apostolique, les tentatives infructueuses de dialogue, les violents incidents, qui ont émaillé les périodes électorales tout comme les partis politiques qui se sont exacerbés, démontrent qu’il n’y a pas de point final à la construction de la paix. « Nous pensons que construire la paix est une tâche sans répit qui exigent l’engagement de tous dans le respect de la loi », a-t-il indiqué.

« Le succès de ce pays, dans la mise en œuvre d’un si important chantier, reposera sur l’union de toutes ses forces vives pour continuer à construire la Côte d’Ivoire qui sera, comme les symboles dans ses Armoiries, toujours forte comme l’éléphant et rayonnante colle le soleil levant qui irradie ses rayons de labeur, de développement et de bonheur », a assuré Mgr Borgia.

Le chef de l’Etat, Alasane Ouattara, a réaffirmé que « la consolidation de la paix, de la sécurité et de la réconciliation figurent au titre des priorités du gouvernement ». Il a salué l’appui de la communauté internationale à la Côte d’Ivoire qui a permis de relever tous les défis durant l’année 2020.

Dans la même catégorie