APS LA CJRS VOLE AU SECOURS DU JOURNAL LES ECHOS APS L’ETAT ET LES ACTEURS JUDICIAIRES INVITÉS À TROUVER « UNE SOLUTION HEUREUSE » À LEURS DIVERGENCES APS JOURNÉE DE L’ARBRE : DES ASSOCIATIONS VALIDENT LE CHOIX PORTÉ SUR LE BAOBAB GNA Effective planning, implementation and public cooperation is our magic-EC GNA President congratulates five Ghanaians for completion of AOGC programme in Canada GNA Bryan Acheampong Foundation provides potable water for five communities GNA Police hunts for eight hooligans for assaulting registration officials, others AIP Les populations de Gbéléban instruites en matière de prévention des menaces sécuritaires GNA Parliament suspends Fiscal Responsibility Rules for 2020 GNA Huawei overtakes Samsung as top handset seller in 2020 second quarter

La communauté musulmane du Niger fête l’Aïd-El-Adha ou fête de la Tabaski sur fond de la COVID-19


  31 Juillet      12        Religion (600),

   

Niamey, 31 juil (ANP)- La communauté musulmane a fêté, ce vendredi 31 juillet 2020 l’Aïd-El-Adha ou fête de la Tabaski à travers une cérémonie de prière collective à la Grande Mosquée de Niamey et à laquelle ont pris part le Président de la République Issoufou Mahamadou, le Président de l’Assemblée nationale Ousseini Tinni, le Premier Ministre Brigi Rafini, les Présidents des institutions de la République, les membres du gouvernement et du corps diplomatique.

Cette prière collective a drainé beaucoup de fidèles qui ont suivi les traditionnelles deux ‘’Rakat’’ dirigées par le nouveau Président de l’Association Islamique du Niger (AIN), le Cheik Ismailla Djibrilla Karanta.

Après ces deux ‘’Rakat’’ le Cheik Ismaila Djibrilla Karanta a demandé aux fidèles de se pardonner mutuellement et de n’avoir dans toutes leurs actions que le Dieu Allah comme seul guide.

Après s’en est suivi l’immolation du mouton par le Président de l’Association islamique, acte qui sera immédiatement suivi par les autres fidèles qui, une fois de retour dans leurs foyers respectifs, ont aussi égorgé les leurs.

Rappelons que pour raison de coronavirus, les autorités ont suspendu la traditionnelle cérémonie de bonne fête au Président de la République à son Palais.

Dans la même catégorie