AIP Sortie officielle du mouvement « les jeunes motivés de Zozoribougou » à Korhogo AIP Des OSC du Bounkani renforcent leurs capacités sur le concept et les outils de la redevabilité sociale AIP COVID-19: 16 nouveaux cas et 52 guéris le 22 septembre 2020 AIP La région de la Marahoué, capitale de la Côte d’Ivoire le temps d’une visite d’État APS COVID-19 : LA QUASI-TOTALITÉ DES CHEFS DE MÉNAGES APPLIQUENT AU MOINS UN GESTE BARRIÈRE (ÉTUDE) APS UN PROTOCOLE SANITAIRE ÉLEVÉ SUR LA LIGNE MARITIME ZIGUINCHOR-DAKAR (COMMANDANT) APS CASAMANCE : UN PROJET D’ÉNERGIE SOLAIRE CIBLE 21.000 FEMMES RURALES (PROMOTEURS) APS RÉMUNÉRATION SUR COPIE PRIVÉE : LA COMMISSION REMET SA DÉCISION À LA TUTELLE APS PLAIDOYER POUR ’’UN RÔLE ACTIF’’ DES FILLES ET DES FEMMES DANS LA GESTION DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES APS PERTES D’EMPLOIS, DIMINUTION DE REVENUS : LA MAJORITÉ DES MÉNAGES IMPACTÉE PAR LA CRISE SANITAIRE (ANSD)

La conférence administrative départementale dénonce la banalisation des gestes barrières dans le Mono


  15 Juillet      7        Société (22942),

   

Lokossa, 15 Juil. 2020 (ABP)-Les directeurs départementaux membres de la confé-rence administrative départementale du Mono ont dénoncé mercredi la banalisation par la communauté des mesures anti-Covid dans le département.

Dans le département du Mono, à en croire le comité de gestion de la pandémie du coronavirus, au moins cent soixante dix (170) personnes ont été mises en quarantaine.Pendant ce temps fait savoir Etienne Hounkonnou, directeur départemental de la santé et membre du comité, il est enregistré jusqu’au 14 juillet 2020 dans le département trente et un (31) cas positifs et confirmés au coronavirus dont dix neuf (19) guéris, onze (11) sous traitement et malheureusement un (01) décès.

A côté des cas positifs, indique-t-il, « il y a eu 220 contacts de premier et deuxième degré ».Outre ces statistiques, le DDS a souligné que les prescriptions gouvernementales relatives à la prévention du coronavirus ne sont pas respectées surtout au niveau des différents marchés du département.

De plus, fait-il savoir, « les diverses cérémonies continuent d’être organisées les week-end drainant ainsi du monde pen-dant que l’interdiction de regroupement de plus de cinquante personnes est toujours en vigueur».La conférence administrative tout en dénonçant la banalisation des mesures anti-covid par la communauté, a recommandé que l’on intensifie encore la sensibilisation à tous les niveaux et pas-ser à la phase répressive.Le préfet Komlan Sedzro Zinsou a pour sa part invité chacun de ses administrés a fait l’effort de se protéger. Il a aussi exhorté les responsables des différentes structures à veiller à ce que les éléments constitutifs des kits de lavage des mains soient dispo-nibles

 

Dans la même catégorie