ANG Justiça/ONU acusa Venezuela de « possíveis crimes contra a humanidade » ANG Dia da independência/PRS anuncia realização de uma conferência de alto nível para assinalar a data ANG Defesa/Ministro diz que o ponto fraco das Forças Armadas é gestão dos recursos humanos ANG Moçambique/UE pede investigação a alegações “extremamente chocantes” da AI ANG Justiça/LGDH exige adoção de medidas para pôr fim às práticas que põe em causa a paz social GNA Human activities along White Volta contributed to flooding – Engineer GNA NPP’s good works will win the December elections – DCE GNA COVID-19: MTN Ghana Foundation supports two hospitals in UER GNA Don’t abandon your books, GES Director urges BECE graduates GNA Government called to amend Tax Avoidance Law

La conférence administrative départementale dénonce la banalisation des gestes barrières dans le Mono


  15 Juillet      7        Société (22794),

   

Porto-Novo, 15 Juil. (ABP)- Les directeurs départementaux membres de la conférence administrative départementale du Mono ont dénoncé mercredi la banalisation par la communauté des mesures anti-Covid dans le département.
Dans le département du Mono, à en croire le comité de gestion de la pandémie du coronavirus, au moins cent soixante dix (170) personnes ont été mises en quarantaine.
Pendant ce temps fait savoir Etienne Hounkonnou, directeur départemental de la santé et membre du comité, il est enregistré jusqu’au 14 juillet 2020 dans le département trente et un (31) cas positifs et confirmés au coronavirus dont dix neuf (19) guéris, onze (11) sous traitement et malheureusement un (01) décès. A côté des cas positifs, indique-t-il, « il y a eu 220 contacts de premier et deuxième degré ».
Outre ces statistiques, le DDS a souligné que les prescriptions gouvernementales relatives à la prévention du coronavirus ne sont pas respectées surtout au niveau des différents marchés du département. De plus, fait-il savoir, « les diverses cérémonies continuent d’être organisées les week-end drainant ainsi du monde pendant que l’interdiction de regroupement de plus de cinquante personnes est toujours en vigueur».
La conférence administrative tout en dénonçant la banalisation des mesures anti-covid par la communauté, a recommandé que l’on intensifie encore la sensibilisation à tous les niveaux et passer à la phase répressive.
Le préfet Komlan Sedzro Zinsou a pour sa part invité chacun de ses administrés a fait l’effort de se protéger. Il a aussi exhorté les responsables des différentes structures à veiller à ce que les éléments constitutifs des kits de lavage des mains soient disponibles.

Dans la même catégorie