AIP Ladji Abou Sanogo installé officiellement dans ses fonctions de délégué général de l’UNJCI ACP La pastèque augmente la vitalité des vaisseaux sanguins, selon un médecin ACP Dr Nico ou génie artistique dans le fondement de la musique congolaise moderne (Arthur Kayumba) ACP La 20ème édition du Festival national de Gungu confirmée du 24 au 28 septembre 2020 au Musée national de la RDC AGP Siguiri/Société : Renforcement des capacités des jeunes au montage des projets. AGP Mamou/environnement : 10 hectares de forêts reboisés par les chasseurs de Teguereya APS LE PROJET GOYN PRÉSENTÉ AUX ACTEURS DE DIOURBEL APS LE CORONAVIRUS IMPOSE SA LOI AUX ASC APS COVID-19 : LE PIB RÉEL DU SÉNÉGAL SE CONTRACTERA DE 0,7 % EN 2020 (FMI) APS 30 FILLES DU CENTRE SAUVEGARDE DE THIÈS FORMÉES EN COUTURE

La coordination régionale de la CSCI de l’Agnéby-Tiassa installée


  21 Juillet      3        Politique (11245),

   

Agboville, 21 juil 2020 (AIP) – La coordination régionale de l’Agnéby-Tiassa de la Convention de la société civile ivoirienne (CSCI) a été installée lundi 20 juillet 2020 coordonnateur national de la CSCI, Kouma Mahamadou, avec pour mission de faire le suivi et l’évaluation de l’impact des projets issus du Contrat de désendettement et de développement (C2D).

La coordination régionale de la CSCI est placée sous la responsabilité du président du comité civilo-militaire de l’Agneby-Tiassa, Kouamelan Ossohou Aimé. Elle a une fonction de représentation, d’animation et d’interface auprès des autorités administratives, politiques, religieuses et traditionnelles dans la mise en œuvre des projets C2D.

A ce titre, Ossohou Aimé et son équipe devront identifier les besoins et voir si ce qui a été pris comme engagements par les pouvoirs publics est respecté sur le terrain.

Selon M. Kouma Mahamadou, 23 Coordinations régionales ont été installées en 2017 et 2018 dans le cadre de la mise en œuvre dudit projet. Et c’est dans la poursuite de cet élan que la coordination de l’Agnéby-Tiassa est installée.

Au-delà du C2D qui s’inscrit dans le cadre du processus de remboursement des dettes de la Côte d’Ivoire vis-à-vis de la France, la plus grande faitière de la société civile a, dit-on, une mission d’éveil et de veille sur tout ce qui se fait au niveau sociétal dans l’intérêt supérieur des populations, notamment dans la gestion des finances publiques par les gouvernants.

Dans la même catégorie