GNA Madina Divisional Police confirms assassination of investigative journalist GNA Political Parties’ Fund: Afari-Gyan blames NDC and NPP Inforpress São Vicente: Embaixador da Índia perspectiva “caminho brilhante” nas relações económicas Índia/Cabo Verde Inforpress Santo Antão: Criadores “aliviados” com anúncio do Governo de priorizar Porto Novo com novo plano de emergência Inforpress Pintura mural na Clínica Godente incita a campanha do aleitamento materno NAN Nigeria joins PAPU to celebrate PAN African Post Day NAN Anambra govt. to establish Art, Craft Village NAN Corps member to rehabilitate 20 ex-convicts in Osun NAN UNICEF laud journalists for promoting public health AIP Côte d’Ivoire/ Des vendeurs de drogue interpellés à Soubré

La Corée du sud et la BAD s’associent pour lancer le Fonds d’investissement en énergie Corée-Afrique


  23 Mai      43        Développement durable (3775), Economie (21990),

   

-.ES : Hicham LOURAOUI-.

Busan (Corée du sud), 23/05/2018 (MAP), Une lettre d’intention sur le lancement du Fonds d’investissement en énergie Corée-Afrique (FIE) a été signée, mardi à Busan, par le gouvernement sud-coréen et le Groupe Banque africaine de développement (BAD), en marge des Assemblées annuelles 2018 de l’institution panafricaine.

Ce fonds va fournir un appui significatif pour relever les nouveaux défis de l’énergie en Afrique, permettant ainsi, d’assurer l’accès universel à l’énergie sur le continent.

A cet effet, la BAD prendra la direction de l’élaboration de projets de développement en étroite consultation avec les pays membres régionaux, tandis que la Corée du sud se tient prête à mettre à disposition un montant de 600 millions de dollars durant une période de cinq ans sous forme de financements concessionnels et non concessionnels pour diverses opérations énergétiques, notamment la fourniture d’électricité aux foyers, aux écoles, aux hôpitaux, à l’agriculture et aux industries.

Au cours de la même réunion, la Corée du sud a également signé un protocole d’entente avec Power Africa, où elle s’engage à appuyer le secteur de l’énergie africaine, notamment les infrastructures pour les lignes de transport d’électricité.

Tenues du 21 au 25 mai à Busan (Corée du sud), les Assemblées annuelles 2018 de la BAD se focalisent principalement sur « l’accélération de l’industrialisation de l’Afrique », l’une des cinq priorités stratégiques de l’institution panafricaine, et constitueront une occasion pour les responsables issus des différents pays du contient pour échanger entre eux et avec les responsables sud-coréens sur cette thématique.

ES.

Dans la même catégorie