MAP L’engagement du Maroc en matière de coopération Sud-Sud est guidé par une Vision Royale clairvoyante plaçant l’élément humain au cœur des préoccupations APS UN LYCÉE À GÉNÉRATION FOOT POUR MIEUX METTRE EN EXERGUE ’’LA DIMENSION ÉDUCATIVE DU SPORT’’ ACP Une délégation de l’U.E reçue par le Président Félix-Antoine Tshisekedi APS MODERNISATION TITRES DE TRANSPORTS : LES PREMIÈRES CARTES GRISES NUMÉRISÉES REMISES À LEURS DÉTENTEURS APS PARIS : UNE SCULPTURE DE BRONZE EN HOMMAGE AU SCULPTEUR OUSMANE SOW APS FEMMES ET SCIENCE : LES DOCTORANTES SÉNÉGALAISES INVITÉES À PARTICIPER AU PROGRAMME L’ORÉAL/UNESCO AIB Burkina : naissance d’un parti pro-Kaboré AIB Burkina : une organisation de la société civile accuse le pouvoir de vouloir sa liquidation AIB Bertrand Traoré incertain, 3 autres joueurs forfaits contre la Mauritanie APS PLAIDOYER POUR UNE RÉFORME DU SECTEUR DE L’HYDRAULIQUE

La Corée du sud et la BAD s’associent pour lancer le Fonds d’investissement en énergie Corée-Afrique


  23 Mai      48        Développement durable (3795), Economie (22856),

   

-.ES : Hicham LOURAOUI-.

Busan (Corée du sud), 23/05/2018 (MAP), Une lettre d’intention sur le lancement du Fonds d’investissement en énergie Corée-Afrique (FIE) a été signée, mardi à Busan, par le gouvernement sud-coréen et le Groupe Banque africaine de développement (BAD), en marge des Assemblées annuelles 2018 de l’institution panafricaine.

Ce fonds va fournir un appui significatif pour relever les nouveaux défis de l’énergie en Afrique, permettant ainsi, d’assurer l’accès universel à l’énergie sur le continent.

A cet effet, la BAD prendra la direction de l’élaboration de projets de développement en étroite consultation avec les pays membres régionaux, tandis que la Corée du sud se tient prête à mettre à disposition un montant de 600 millions de dollars durant une période de cinq ans sous forme de financements concessionnels et non concessionnels pour diverses opérations énergétiques, notamment la fourniture d’électricité aux foyers, aux écoles, aux hôpitaux, à l’agriculture et aux industries.

Au cours de la même réunion, la Corée du sud a également signé un protocole d’entente avec Power Africa, où elle s’engage à appuyer le secteur de l’énergie africaine, notamment les infrastructures pour les lignes de transport d’électricité.

Tenues du 21 au 25 mai à Busan (Corée du sud), les Assemblées annuelles 2018 de la BAD se focalisent principalement sur « l’accélération de l’industrialisation de l’Afrique », l’une des cinq priorités stratégiques de l’institution panafricaine, et constitueront une occasion pour les responsables issus des différents pays du contient pour échanger entre eux et avec les responsables sud-coréens sur cette thématique.

ES.

Dans la même catégorie