GNA USA, Saudi Arabia, Kuwait, Russia refuse to « welcome » Climate report GNA Ghana’s COP24 delegates engage in negotiations on adaption and mitigation GNA Earth tremor confirmed in parts of Accra MAP Affaire d’enlèvement d’une humanitaire italienne au Kenya: Un officier de la police judiciaire et un haut responsable du KWS parmi les suspects MAP Nigeria: deux soldats tués dans l’attaque d’une base militaire dans le nord du pays MAP Sénégal : le Programme triennal d’investissements mobilise près de 10 milliards euros ACP Le professeur Mwilanya présente les salutations du Chef de l’Etat à la population du Sud-Kivu ACP Le ministre de la Communication et des médias appelle la population de Lodja au patriotisme ACP Début de déploiement des observateurs électoraux de la SADC en RDC GNA 61 year old American wins Women’s 5K Run

La Côte d’Ivoire a exporté 12% de sa production en électricité en 2017 (Ministre)


  4 Décembre      33        Economie (21435),

   

Abidjan, 04 déc (AIP) – Le ministre du Pétrole, de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables, Thierry Tanoh a précisé mardi à Abidjan, à l’ouverture de la 13ème réunion des ministres chargés de l’Energie de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), que la Côte d’Ivoire a exporté en 2017, au total 12% de sa production nationale d’électricité brute, soit 1200 gwh à ses fournisseurs.

Selon le ministre, la Côte d’Ivoire fournit de l’électricité au Ghana, au Burkina Faso, au Mali, au Liberia, au Togo et au Bénin.

Après la mise en service de la ligne d’interconnexion 225 kV Côte d’Ivoire – Liberia – Sierra Leone – Guinée entre 2019 et 2020, les échanges d’énergie s’entendront à deux nouveaux Etats que sont la Guinée et la Sierra Leone.

La Côte d’Ivoire a fait, depuis 1981, de la question des échanges d’énergies, un axe central de sa politique de coopération régionale. Cette ambition est inscrite dans son document de politique énergétique à travers l’axe stratégique n°4 intitulé « Pool énergétique régional ».

Conformément à son ambition d’être le premier marché énergétique de l’Afrique au Sud du Sahara, la Côte d’Ivoire s’est dotée d’un cadre juridique adapté et développé des ouvrages de production d’électricité ainsi que des infrastructures de transport et de distribution d’électricité conséquent.

Dans la même catégorie