ACP L’épidémie d’Ebola dépasse le cap de 1900 cas au Nord-Est de la près de 10 mois après sa déclaration AIP Côte d’Ivoire/ Don de kits d’accouchement aux mamans de la maternité du CHU de Yopougon MAP La Chambre des représentants poursuit l’institutionnalisation de la coopération avec les parlements africains sur la base d’une diplomatie solidaire (M. El Malki) ACP RDC: Les travaux de réparation des dragues d’Inga presque terminés, selon l’Ir Ngoyi AIP Côte d’Ivoire-PS Gouv 2019-2020/ Les villes doivent se soutenir dans leur développement (Ministre) ACP RDC: Trois missions d’observation électorale recommandent la révision de la loi électorale MAP Attaque contre une église dans le nord du Burkina Faso: trois morts ACP RDC: La DGM accorde deux mois aux étrangers en séjour irrégulier en RDC pour se mettre en ordre AIP Côte d’Ivoire/ Célébration éclatée des festivités socio-culturelles dans les maternelles de l’IEP de Niakara ACP Entrée en fonction du chef de la maison civile du Président de la République

La Côte d’Ivoire en campagne contre les mariages précoces des enfants


  6 Décembre      80        LeaderShip Feminin (440), Photos (21006), Société (49134),

   

Abidjan, 06 déc (AIP) – La ministre de la Femme de la Protection de l’enfant et de la Solidarité de Côte d’Ivoire, Mariatou Koné, a procédé, mardi, au lancement d’une campagne nationale de lutte contre les mariages précoces des enfants dans le pays, lors d’une cérémonie organisée à l’hôtel du district au Plateau (Abidjan).

Selon la représentante de l’Union Africaine, Josephine Nayarakala, la Côte d’Ivoire est le 22ème pays africains à lancer cette campagne visant l’éradication des violences basées sur le genre (VBG ) en général, et particulièrement le mariage forcé des enfants de moins de 18 ans.

Pour la ministre cette campagne offre l’opportunité d’attirer l’attention de la communauté nationale sur la nécessité de lutter contre les VBG,  et particulièrement les violences faites aux femmes et aux filles en vue de garantir leurs droits fondamentaux et d’assurer leur sécurité.

« En procédant aujourd’hui à ce lancement, la Côte d’Ivoire s’engage à mettre fin au mariage des enfants  (…) Nous allons agir de sorte à être  être les premiers dans les actions et vous verrez les résultats d’ici à 2020 que la Côte d’Ivoire est bel et bien contre cette pratique comme il est inscrit dans la constitution et dans les textes de loi « , a rappelé Mariatou Koné.

Des cérémonies de lancement éclatées se dérouleront dans six régions, à savoir Bouaké (Centre), Man (Ouest), Bondoukou (Nord-est), Séguéla (Nord-ouest), Ferkessédougou (Nord), Abengourou (Est). En plus de ces villes, des activités éclatées de sensibilisation sont prévues à San- Pedro, Dimbokro, Bingerville, Grand Bassam, Aboisso, Dabou, Jacqueville.

L’Enquête démographique et de santé (EDS 2011/2012) révèle qu’en Côte d’Ivoire, 12% des enfants sont déjà en union avant l’âge de 15 ans et 36% des filles de 18 ans sont déjà mariées. La situation des enfants dans le monde 2016, dressée par l’UNICEF en 2016, indique que les régions où les taux de prévalence sont les plus élevés en Côte d’Ivoire sont l’Ouest (58%), suivi du Sud-ouest (53%) et du Nord-ouest (52%).

tad/tm

Dans la même catégorie