NAN Minimum wage: Nigerians react to disparity between federal, state workers NAN 29 governorship candidates sign peace accord in Kano AIB Burkina/Putsch 2015 : «Je n’ai jamais été l’envoyé du général Diendéré» (Sergent-chef Roger Koussoubé) AIB Burkina : une association demande la suppression des cotisations APE GNA Nana Bosoma central market turns « Sodom and Gomorrah » GNA Management of Ankobra Beach resort clears Ankobra river bank GNA Vice President Bawumia attends World Economic Forum GNA GSAand Nestlé Ghana Ltd sign strategic partnership agreement AGP Mamou: suspension et report de la mise en place du conseil communal de Ouré-Kaba suite à un malentendu entre élus du RPG AGP Ville de Conakry: la journée de participation citoyenne  » Conakry Ville Propre » aura lieu le samedi 26 janvier 2019

La Côte d’Ivoire en campagne contre les mariages précoces des enfants


  6 Décembre      68        LeaderShip Feminin (365), Photos (20332), Société (46306),

   

Abidjan, 06 déc (AIP) – La ministre de la Femme de la Protection de l’enfant et de la Solidarité de Côte d’Ivoire, Mariatou Koné, a procédé, mardi, au lancement d’une campagne nationale de lutte contre les mariages précoces des enfants dans le pays, lors d’une cérémonie organisée à l’hôtel du district au Plateau (Abidjan).

Selon la représentante de l’Union Africaine, Josephine Nayarakala, la Côte d’Ivoire est le 22ème pays africains à lancer cette campagne visant l’éradication des violences basées sur le genre (VBG ) en général, et particulièrement le mariage forcé des enfants de moins de 18 ans.

Pour la ministre cette campagne offre l’opportunité d’attirer l’attention de la communauté nationale sur la nécessité de lutter contre les VBG,  et particulièrement les violences faites aux femmes et aux filles en vue de garantir leurs droits fondamentaux et d’assurer leur sécurité.

« En procédant aujourd’hui à ce lancement, la Côte d’Ivoire s’engage à mettre fin au mariage des enfants  (…) Nous allons agir de sorte à être  être les premiers dans les actions et vous verrez les résultats d’ici à 2020 que la Côte d’Ivoire est bel et bien contre cette pratique comme il est inscrit dans la constitution et dans les textes de loi « , a rappelé Mariatou Koné.

Des cérémonies de lancement éclatées se dérouleront dans six régions, à savoir Bouaké (Centre), Man (Ouest), Bondoukou (Nord-est), Séguéla (Nord-ouest), Ferkessédougou (Nord), Abengourou (Est). En plus de ces villes, des activités éclatées de sensibilisation sont prévues à San- Pedro, Dimbokro, Bingerville, Grand Bassam, Aboisso, Dabou, Jacqueville.

L’Enquête démographique et de santé (EDS 2011/2012) révèle qu’en Côte d’Ivoire, 12% des enfants sont déjà en union avant l’âge de 15 ans et 36% des filles de 18 ans sont déjà mariées. La situation des enfants dans le monde 2016, dressée par l’UNICEF en 2016, indique que les régions où les taux de prévalence sont les plus élevés en Côte d’Ivoire sont l’Ouest (58%), suivi du Sud-ouest (53%) et du Nord-ouest (52%).

tad/tm

Dans la même catégorie