MAP Les autorités sud-africaines lancent une initiative pour faire face à la criminalité MAP Présidence de la CAF : l’intérim du Congolais Constant Omari prolongé ATOP ARCEP/ CONCOURS DE CREATION DE LOGO : AMELA KOMLAN A REMPORTE LE PREMIER PRIX ATOP LE LIONS CLUB LOME COLOMBE OFFRE DU MATERIEL A L’EPP CEBEVITO ET A L’EPC NYEKONAKPOE AIP Un atelier sur l’état des lieux de la paix et de la justice en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le Parlement des enfants reconnaissant au gouvernement pour ses actions en leur faveur AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La FIF rend hommage à Sidi Diallo, jeudi AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Augustin Sidy Diallo, Biographie d’un passionné du football AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Positions mitigées de quelques habitants de Séguéla à propos de la cohésion sociale AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 10 nouveaux cas de Covid-19 et 21 guéris

La Côte d’Ivoire et l’UE font le bilan de l’accord de partenariat dans le secteur de la pêche


  25 Octobre      13        Economie (10329),

   

Abidjan, 24 oct 2020 (AIP)- La Commission mixte prévue à l’article 9 de l’accord de partenariat dans le secteur de la pêche entre la République de Côte d’Ivoire et l’Union européenne (UE) s’est tenue le vendredi 23 octobre 2020 par visio-conférence, pour faire le point de la coopération.

La réunion a permis de faire le bilan des activités de la flotte de l’Union, de l’appui sectoriel et des actions financées 2018-2019 et validation du programme 2019-2020.

Au niveau des licences délivrées sur la période 2019-2020 et 2020-2021, la partie européenne a précisé que 24 autorisations ont été demandées pour la période allant du 1er août 2019 au 31 juillet 2020, donnant lieu au paiement de 170 520 euros de redevances et 8 400 euros de contribution aux frais d’observateurs (un total de 178 920 EUR), environs 116,298 millions Fcfa.

Pour la période 2020-2021, ce sont 22 autorisations qui ont été demandées pour la période du 1er août 2020 au 31 juillet 2021, donnant lieu au paiement de 179 410 euros de redevances et 7 200 euros de contribution aux frais d’observateurs (un total de 186 610 EUR), environs 121,296 milliards Fcfa.

En outre, 21 senneurs et trois navires d’appui ont ainsi été autorisés pour la période 2019-2020 et 19 senneurs, et trois navires d’appui pour la période annuelle 2020-2021.

Au niveau des captures pour l’année 2018, le bilan s’élève 4.132,646 tonnes, pour l’année 2019 à 3322,00 tonnes et pour 2020 de janvier à août, les totaux de captures sont de 2118 t. Ces données étant provisoires et évolutives, les parties conviennent de poursuivre le suivi des captures de la période 2020, ainsi que les données d’effort.

Au terme des travaux, la partie européenne réaffirmé son attachement à la visibilité des actions de l’Union et leur caractère concret au bénéfice des populations locales.

La délégation ivoirienne qui a suivi la conférence à la direction des pêches à Abidjan était conduite par le directeur de l’aquaculture et des pêches, au ministère des Ressources Animales et Halieutiques Shep Helguilé.

Celle de l’Union européenne était conduite par l’administrateur à la direction générale des affaires maritimes et de la pêche de la commission européenne, Chapoux Catherine.

Le premier accord de pêche entre la Côte d’Ivoire et l’UE date de 1990. Il a connu plusieurs mutations et s’est transformé en accord de partenariat depuis 2007, assorti périodiquement d’un protocole d’application.

Dans la même catégorie