APS SIX DÉCISIONS RENDUES PAR LE NOUVEAU BUREAU DU CORED EN UN MOIS APS CMU : VERS UNE CAMPAGNE DE COLLECTE DE COTISATIONS DANS LE MONDE RURAL MAP Aïd Al-Mawlid Al-Nabawi : SM le Roi adresse félicite les Chefs d’État des pays islamiques APS PRÈS DE 3,5 MILLIARDS CFA DE L’UE POUR UNE GESTION INTÉGRÉE DES ZONES CÔTIÈRES APS CARICATURES DU PROPHÈTE : THIERNO MADANI TALL APPELLE À UN RETOUR AUX VALEURS DE PAIX GNA GOC President confident in Boxers and Weightlifters at Olympic Games ANP Migrations : L’UE appuie la protection des migrants les plus vulnérables en Afrique de l’Ouest ANP Matchs amicaux de la FIFA : le Niger affrontera le Mali et le Maroc à Niamey GNA Government expects growth to rebound to 5.7 per cent in 2021 ANP Niger : les Etats-Unis mobilisent 330 millions F CFA au profit des victimes des inondations à Maradi

La Côte d’Ivoire projette une transformation à 100% de son cacao d’ici 2025 (Alassane Ouattara)


  22 Septembre      6        Environnement/Eaux/Forêts (2182),

   

Abidjan, 22 sept 2020 (AIP) – La Côte d’Ivoire projette une transformation de cacao de 100% d’ici 2025, a fait savoir le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, mardi 22 septembre 2020, lors de la pose de la première pierre de la construction de deux usines de transformation de fèves de cacao, des entrepôts et d’un centre de formation.

« (…) Nous devons avoir encore plus de projets de ce genre pour que, en 2025, nous puissions transformer 100% de notre cacao en Côte d’Ivoire », a déclaré M. Ouattara, qui procédait au lancement des travaux de construction de ces infrastructures qui seront réalisées à Abidjan et San Pedro.

Pour le chef de l’Etat, ce projet est essentiel pour la croissance économique, pour l’exportation, pour les investissements et pour l’emploi et pour l’industrialisation de la Côte d’Ivoire.

« L’année prochaine, des projets de ce genre nous permettra d’atteindre un taux de croissance de 8% », a projeté le chef de l’Etat lors de la présentation de ce projet des deux usines dont 40% de leurs productions seront destinées au marché chinois.

D’un coût global de 216 millions de franc CFA, ce projet sera réalisé en trois axes. La réalisation de deux usines de transformation de cacao de 50.000 tonnes de capacité chacune, dont l’une à Abidjan et l’autre à San Pedro, la construction de deux entrepôts de stockage d’une capacité totale de 300 000 tonnes à Abidjan et à San Pedro et la construction d’un centre de formation aux métiers du cacao.

La Côte d’Ivoire produit plus de 2 millions de tonnes et ne transforme que le tiers, soit un peu plus de 650.000 tonnes.

Dans la même catégorie