ANGOP Covid-19: Angola regista 46 novos casos APS MÉDINA BAYE : ANSAROU DINE RENOUVELLE SES ENGAGEMENTS AU NOUVEAU KHALIFE APS UN OFFICIEL DÉCLINE ‘’SEPT ACTIONS’’ POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TOURISME EN MILIEU RURAL APS EDOUARD MENDY ENRICHIT SES ANCIENS CLUBS (MÉDIA) APS LE PROJET DU MUSÉE-MÉMORIAL ’’LE JOOLA’’ PRÉSENTÉ AUX CHEFS COUTUMIERS DU KASSA AGP Gabon : Le CLR installe les nouveaux responsables dans la Noya MAP Kenya: Saisie à Juja de 700 kilogrammes de cannabis et arrestation de cinq trafiquants GNA Ghanaians advised to observe COVID-19 protocols to prevent new infections GNA Government has identified sources of funding to Western Togoland Secessionists -Oppong Nkrumah GNA Agona East District Assembly Supports PWDs

La Côte d’Ivoire réalise un record 902 000 tonnes de cajou contre 800 000 T prévues


  20 Août      8        Agriculture (1515),

   

Abidjan, 20 août 2020 (AIP)- La campagne de commercialisation d’anacarde 2020 enregistrera un volume de 902 000 tonnes contre 800 000 T prévues, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Sidi Tieméko Touré.

Dans le compte-rendu fait au terme du conseil des ministres du mercredi 20 août 2020, il a indiqué que cette augmentation du volume est due notamment à la fermeture des frontières du fait de la COVID-19 et à une meilleure maîtrise des fuites par les frontières terrestres, à de meilleures conditions agronomiques et à la mise en œuvre efficace d’un nouveau système de suivi statistique.

Le prix minimum bord champ de 400 francs CFA/kg a été entériné à cet effet par le Gouvernement sur la base d’un prix CAF (Coût, Assurance, Fret) de référence de 1 300 USD/tonne. Le Droit unique de sortie (DUS) a été revu à la baisse de 7% à 5% du prix CAF, afin de créer les conditions d’une campagne sereine.

Au 10 août 2020, les achats cumulés sont de 740 714 tonnes, soit environ 93% des prévisions initiales de 800 000 T. En outre, 620 000 tonnes ont été déchargées dans les magasins des exportateurs, dont 170 000 tonnes achetées par le GIE-GEPPA au prix bord champ plancher de 400 francs CFA/kg, soit plus de 27% des quantités des exportateurs.

Les quantités déchargées dans les usines de transformation locale sont de 91 182 tonnes. Les exportations sont de 403 170 tonnes pour un prix moyen FOB de 721 francs CFA/kg, contre 517 092 tonnes d’un prix FOB de 709 francs CFA/kg en 2019.

Par ailleurs, les producteurs détiennent encore 106 600 tonnes de stocks de noix de cajou brutes et 56 000 tonnes sont encore détenues par les acheteurs, soit environ 162 600 tonnes disponibles dans les zones de production.

Pour l’achèvement de la campagne 2020, le Conseil des ministres a instruit le ministère de l’Agriculture et du Développement rural ainsi que l’ensemble des ministres concernés à l’effet de prendre les mesures diligentes en vue de l’enlèvement des produits encore détenus par les producteurs.

La campagne de commercialisation de la noix brute de cajou a été ouverte officiellement le 06 février 2020, avec des prévisions de production de 800 000 tonnes de noix brutes de cajou dont 100 000 tonnes devraient être achetées par les unités de transformation locale.

Dans la même catégorie