GNA NITA to hold virtual ICT stakeholders conference on standards AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Coges de collège de proximité de Katadji à Sikensi invité à l’entente AGP Gabon: Résultats de l’élection des juges consulaires AGP Gabon : Adoption du projet de loi portant modification du statut particulier des personnels de la Sécurité pénitentiaire AGP Gabon: Vers la construction d’un marché moderne à Oyem GNA Musician sentenced for lottery fraud ANP Niger : Le gouvernement adopte un 2ème collectif budgétaire pour la loi des finances 2020 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Visite d’Etat: Ouattara appelle à l’esprit de civisme et à la culture démocratique de la classe politique APS BFEM : KAFFRINE AFFICHE UN TAUX DE RÉUSSITE DE 90,64% AIP Côte d’Ivoire-AIP/Visite d’État: Gaoussou Touré mobilise les populations du Grand nord pour la victoire du candidat RHDP

La couche d’Ozone est en voie de guérison et devrait revenir à ses valeurs d’antan (Expert)


  16 Septembre      5        Environnement/Eaux/Forêts (2100),

   

Abidjan, 16 sept 2020 (AIP)- Grâce aux engagements communs des Etats Parties au protocole de Montréal, les scientifiques et l’industrie, la couche d’Ozone est en voie de guérison et devrait revenir à ses valeurs d’avant 1980, a affirmé le mercredi 16 septembre 2020 le coordonnateur national du projet ozone, Pr N’Cho N’Guessan, à l’occasion de la Journée internationale de la protection de la couche d’ozone.

Les gaz utilisés dans les aérosols et les appareils de refroidissement, responsables du phénomène de l’appauvrissement de la couche d’ozone ont été éliminés à 99% et remplacés selon Pr N’Cho. « Le trou dans la couche d’ozone a diminué d’une superficie équivalent à celle de l’Inde empêchant ainsi les dommages massifs à la santé humaine et à l’environnement en général », a-t-il indiqué.

Le représentant du ministre de l’Environnement et du Développement durable, le chef de cabinet Aboua Moïse, a expliqué qu’au plan national, le ministère a mené avec succès des activités d’élimination des substances appauvrissant la couche d’ozone, notamment les fréons, les halons, le bromure. Ces résultats ont pu être possibles grâce à l’appui de l’ONU-environnement et l’ONUDI, a-t-il indiqué.

Pour le représentant du ministre Joseph Séka Séka, le Gouvernement continuera de poursuivre ses actions. « Mobilisons-nous pour mener ensemble le combat pour la survie de l’humanité présente et future en protégeant la couche d’ozone », a lancé M. Aboua.

La couche d’ozone est la partie de l’atmosphère dite stratosphère qui s’étend entre le 11ème et le 50ème kilomètre au-dessus de nos têtes. Dans les années 1970, les scientifiques ont observé un appauvrissement de celle-ci, dû à la consommation d’un certain nombre de gaz par les humains. Ce phénomène est à l’ origine de plusieurs conséquences sur la santé, le réchauffement du climat et l’environnement en général, explique-t-on.

La Côte d’Ivoire, à l’instar de la Communauté Internationale, célèbre le 16 septembre de chaque année, la Journée Mondiale de la protection de la couche d’ozone, proclamée par l’Assemblée Générale des Nations Unies, dans sa résolution 49/114, adoptée le 19 décembre 1994. Le thème retenu cette année est « L’ozone pour la vie ».

Dans la même catégorie