AGP Gabon/Education nationale: Le Sena demande plus de lisibilité sur les dossiers déjà régularisés AGP Gabon: Liliane Massala présente ses lettres de Cabinet à Louise Mushikiwabo ACP Présentation du dictionnaire essentiel des infractions environnementales en droit congolais Inforpress Porto Novo: Obras da estrada de acesso às Marcelas prevista para os próximos dias – promotores ACP Plus de 39 millions de doses de vaccins avaient été administrées dans 49 États riches, selon l’OMS ACP La deuxième vague de l’épidémie de Covid-19 se révèle plus meurtrière en Afrique qu’ailleurs, selon Africa-CDC ACP Covid-19 : l’Afrique a atteint plus de 3.310.000 cas confirmés Inforpress Fogo: Ministério da Saúde vai contratar um enfermeiro para Chã das Caldeiras – director região sanitária ACP 197 nouveaux cas confirmés de Covid-19 enregistrés au cours de la seule journée de jeudi en RDC ACP Le Président de la République Félix Tshisekedi reçoit les lettres de créance de trois ambassadeurs accrédités en RDC

« LA COVID-19 MONTRE LA PERTINENCE D’INVESTIR DANS LA SANTÉ » (MACKY SALL)


  29 Décembre      13        Santé (8662),

   

Dakar, 29 déc (APS) – La pandémie de la Covid-19 a montré la pertinence des investissements dans le secteur de la santé, a soutenu, mardi, le président de la République, Macky Sall.

’’La pandémie qui tient toute la planète en laisse depuis plusieurs mois montre la pertinence de notre stratégie d’investissements dans la santé’’, a déclaré le chef de l’Etat qui présidait la cérémonie d’inauguration du nouveau Service des Maladies Infectieuses et Tropicales (SMIT) de l’Hôpital Fann.

En présidant cette inauguration, Macky Sall dit vouloir ’’marquer la haute priorité’’ qu’il accorde ’’dans le Plan Sénégal émergent à l’amélioration de nos performances dans le système de santé par la réalisation d’infrastructures sanitaires modernes’’.

En présence d’anciens ministres de la Santé et de personnalités scientifiques, le chef de l’Etat est revenu sur la genèse de ce centre.

’’Ce projet qui a vu le jour grâce à l’esprit d’initiative du Professeur Moussa Seydi, chef du service des maladies infectieuses vient à point nommé’’, a-t-il dit.

’’Au-delà, nous avons un ambitieux programme dans le domaine de la santé’’, a-t-il fait part.

Le nouveau Service des Maladies Infectieuses et Tropicales (SMIT) a été financé par la Fondation GILEAD, la Banque Islamique de Développement et l’Etat du Sénégal.

Selon le Professeur Moussa Seydi, ’’le nouveau SMIT est un service d’infectiologie de référence dans la sous-région en matière de soins, de formation, de recherche et d’expertise dans le domaine des maladies infectieuses’’.

’’Il était donc indispensable pour nous de penser à la construction d’un nouveau service des maladies infectieuses respectant les standards mondiaux’’, a-t-il souligné.

’’Dans le nouveau SMIT, sont respectés les droits des personnes à mobilité réduite et les normes de sécurité à tous les niveaux sont installés. Il comprend des nouveautés comme les chambres à pression négative ainsi que des innovations majeures comme le système hybride permettant de transformer la réanimation en espace à pression négative’’, a encore expliqué le Professeur Seydi.

Ce SMIT est construit sur un terrain de 1, 75 hectares avec un rez-de-chaussée et deux étages. Il accueille un service d’exploration, des soins d’hospitalisations d’une capacité de 70 lits, une administration, un centre de formation, trois laboratoires et une salle polyvalente de 330 places.

Pour le chef de l’Etat, ’’la question de la maintenance (est) une priorité pour nos infrastructures’’.

’’Il faut prévoir dans les budgets la maintenance. Notre défi, c’est de poursuivre l’amélioration de notre plateau technique médical’’, a-t-il dit.

’’Je soutiens l’idée de cette formation pour la maintenance de cet édifice’’, a lancé le président Macky Sall répondant à l’idée émise par le chef du service, le

Dans la même catégorie