APS THIÈS : 300 MAISONS DÉMOLIES À MBOUR 4 EXTENSION PAR LA DSCOS APS DOCTEUR SALL DE L’INSTITUT PASTEUR : « PAS ENCORE D’INFORMATION SUR LA PRÉSENCE DE NOUVEAUX VARIANTS DU COVID’’ APS COVID-19 : LES AUTORITÉS INVITÉES À VEILLER À « UNE APPLICATION RIGOUREUSE DES MESURES PRÉVENTIVES » APS GESTION DE L’ÉPARGNE : DES CDC OUEST AFRICAINES DONT CELLE DU SÉNÉGAL À L’ÉCOLE DE LA BAD APS ZLECAF : LES ENTREPRISES LES MIEUX PRÉPARÉES VONT TIRER LEUR ÉPINGLE DU JEU (SPÉCIALISTE) ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 32 NOVOS CASOS E 17 RECUPERADOS GNA Protect Children from contracting COVID-19- DCE GNA Court remands businessman for defrauding by false pretenses GNA ‘Amewu’s magic’ will be replicated in Akatsi North next election – DCE GNA Applicant has not shown exceptional circumstance for review application of interogatories- EC

La COVID-19 va ralentir la croissance en Afrique entre 1,8 pc et – 4,1 pc en 2020 (rapport)


  15 Décembre      18        Economie (10845),

   

Addis-Abeba, 15/12/2020 (MAP) – La pandémie de la COVID-19 va ralentir la croissance en Afrique la ramenant entre 1,8 pc et – 4,1 pc en 2020, révèle l’édition 2020 du Rapport économique sur l’Afrique de la Commission des Nations Unies pour l’Afrique (CEA-ONU) lancé ce mardi.

Selon ce rapport qui porte sur le financement innovant pour le développement du secteur privé en Afrique, la croissance dans le Continent devrait toutefois rebondir à 5 pc en 2021, à la faveur d’une mise en œuvre efficace des mesures de riposte à la COVID-19 et de la reprise économique mondiale.

Le rapport note que l’Afrique est la région du monde qui affiche la deuxième plus forte croissance, estimée à 3,4 pc en 2019.

L’édition 2020 du rapport fait état d’une baisse des prix des matières premières après de légères hausses en 2019, notant que les prix de plus de 2/3 des matières premières africaines exportées ont chuté en 2020.

Le prix du pétrole, qui représente 40 pc des exportations africaines et 7,4 pc du PIB du continent, s’est effondré de plus de 50 pc, atteignant son plus bas niveau depuis 2003, souligne le rapport, ajoutant que les prix des métaux ont chuté de 20 pc et ceux du coton de 26 pc.

La CEA-ONU prévoit une perte des revenus des carburants se chiffrant à au moins 65 milliards de dollars en 2020.

Dans la même catégorie